Axa profite de l'euro mais subit une décollecte en gestion

lundi 26 octobre 2015 19h27
 

par Matthieu Protard et Maya Nikolaeva

PARIS (Reuters) - Axa, dont le chiffre d'affaires a progressé de 9% sur les neuf premiers mois de l'année grâce à la baisse de l'euro, a subi au troisième trimestre une décollecte en gestion d'actifs sur fond de chute des marchés pendant l'été.

Le directeur financier d'Axa, Gérald Harlin, n'a pas voulu chiffrer le montant de la décollecte entre juin et septembre, estimant que ces sorties de capitaux avaient eu "un effet limité".

"On a eu une légère décollecte. Au cours de l'été, on a eu une crise, liée notamment à la situation en Chine. Cela a eu pour effet quelques décollectes", a fait savoir le dirigeant, lors d'une conférence téléphonique, refusant de donner plus de détails.

A fin septembre, le pôle de gestion d'actifs d'Axa affiche une collecte nette de 32,1 milliards d'euros. Cette collecte nette s'élevait à 35 milliards à fin juin.

Sur les neuf premiers mois de l'année, l'assureur français a dégagé un chiffre d'affaires global de 76 milliards d'euros contre 69,6 milliards un an plus tôt.

Hors effet de change, il n'a progressé que de 2%.

En Inde, Chine et dans la région d'Asie du Sud-Est, ses revenus ont crû de 44% entre janvier et septembre dans l'assurance vie.

  Suite...

 
Axa, dont le chiffre d'affaires a progressé de 9% (à 76 milliards d'euros) sur les neuf premiers mois de l'année grâce à la baisse de l'euro, a subi au troisième trimestre une décollecte en gestion d'actifs sur fond de chute des marchés pendant l'été. /Photo d'archives/REUTERS/Mick Tsikas