La BCE reverra sa politique en décembre, les marchés apprécient

jeudi 22 octobre 2015 18h03
 

par Balazs Koranyi

LA VALETTE (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a laissé jeudi ses taux directeurs et son programme d'achats d'actifs inchangés mais son président, Mario Draghi, a ravi les marchés en promettant que l'institution débattrait en décembre de l'opportunité d'agir davantage pour soutenir les prix et l'activité.

La chute des prix des matières premières et le ralentissement des économies émergentes pèsent actuellement sur les perspectives économiques, a-t-il expliqué.

La BCE, a-t-il ajouté, appliquera intégralement le plan d'assouplissement quantitatif (QE) lancé en mars, qui se traduit pour l'instant par 60 milliards d'euros d'achats d'actifs par mois sur les marchés et doit en principe s'achever en septembre 2016.

Mais il a précisé qu'il pourrait être prolongé au-delà de cette échéance pour soutenir la croissance et faire remonter l'inflation vers l'objectif de la banque centrale, à savoir un taux légèrement inférieur à 2% sur un an.

"Nous sommes prêts à agir si nécessaire (...) et nous sommes prêts à considérer toute la gamme des instruments de politique monétaire", a-t-il dit lors de la conférence de presse suivant la réunion de politique monétaire qui s'est tenue à La Valette, capitale de Malte.

Mario Draghi en a aussi appelé directement aux gouvernements des pays de la zone euro pour favoriser la reprise, soulignant que la politique monétaire ne devait pas être la seule solution possible.

"Les politiques budgétaires doivent soutenir la reprise économique tout en respectant les règles budgétaires de l'UE", a-t-il dit.

  Suite...

 
La Banque centrale européenne (BCE) a laissé jeudi ses taux directeurs et son programme d'achats d'actifs inchangés mais son président, Mario Draghi (photo), a promis que l'institution débattrait en décembre de l'opportunité d'agir davantage pour soutenir les prix et l'activité. /Photo prise le 22 octobre 2015/REUTERS/Darrin Zammit Lupi