L'or n'est plus synomyme de valeur refuge

jeudi 22 octobre 2015 12h37
 

par Clara Denina

LONDRES (Reuters) - Aux yeux des investisseurs, l'or n'est plus synonyme de valeur refuge en période d'instabilité politique et financière mais est devenu un instrument financier comme un autre.

Ceux qui ont acheté du métal précieux au moment où il approchait d'un record de 1.920,30 dollars l'once ne recherchait ni protection ni diversification de leur portefeuille; il s'agissait juste de faire une plus-value rapide, l'or n'ayant alors aucun statut spécial à leurs yeux.

Ces investisseurs ont largement contribué à la flambée des cours de 2008 à 2011, les 183 dollars l'once de gains annuels moyens dépassant largement les 80 dollars de la période 2001 à 2007.

"Lorsque le marché montait, le nombre de clients investissant dans des fonds or avait augmenté de 185%", constate Adam Laird, gérant de fonds de Hargreaves Lansdown, observant que ces investisseurs y voyaient surtout un vecteur de croissance et non pas un produit de sûreté.

Adam Laird ne voit pas l'or monter à court et moyen termes. "Le ralentissement de la croissance des marchés émergents ne peut pas soutenir la demande et les taux d'intérêt sont une menace constante", explique-t-il.

Depuis son record de septembre 2011, le métal jaune a chuté de quelque 40% à 1.180 dollars l'once environ. Il a subi ses plus grosses pertes, de près de 30%, en 2013, année où la Réserve fédérale avait dit qu'elle pourrait bientôt réduire son programme de rachats obligataires, formule qui semblait préluder à un cycle de remontée des taux directeurs.

Les tensions entre la Russie et l'Europe occidentale au sujet de l'Ukraine, l'instabilité au Moyen-Orient et la crise de la dette grecque, autant d'événements qui jadis auraient soutenu l'or, n'ont pas produit l'effet escompté et cela vaut aussi pour le risque d'atterrissage brutal de l'économie chinoise.

Ce constat s'appuie aussi sur les recherches d'économistes de la Banque d'Angleterre (BoE), qui battent en brèche l'image de l'or comme valeur refuge face au risque et à l'incertitude.   Suite...

 
Aux yeux des investisseurs, l'or n'est plus synonyme de valeur refuge en période d'instabilité politique et financière mais est devenu un instrument financier comme un autre. /Photo d'archives/REUTERS/Michael Dalder