Bond de 17% des expéditions de minerai de fer de Rio Tinto

vendredi 16 octobre 2015 11h00
 

SYDNEY (Reuters) - Rio Tinto a fait état vendredi d'une hausse de 17% de ses expéditions de minerai de fer au troisième trimestre et s'est dit confiant d'atteindre son objectif pour l'année de 340 millions de tonnes.

Le groupe minier anglo-australien a expédié 91,3 millions de tonnes sur le trimestre. Il a puisé dans ses stocks puisque sa production n'a été que de 86,1 millions de tonnes (+12%), indique le rapport trimestriel de Rio Tinto sur sa production.

Ces donnés suggèrent que les conditions de marché s'améliorent malgré le ralentissement de la croissance économique mondiale et l'essoufflement de la production chinoise d'acier.

Si Rio Tinto maintient ce rythme d'expéditions, le numéro deux du secteur ne devrait pas se laisser distancer par le numéro un, le brésilien Vale, et rester devant son concurrent anglo-australien BHP Billiton.

La production de minerai de fer de Rio Tinto a souffert au premier semestre. Deux cyclones a proximité de ses mines australiennes l'ont forcé à interrompre leur production et à réduire de 10 millions de tonnes son objectif de production annuel.

La surabondance de l'offre et une demande atone ont fait chuter le cours du minerai de fer. Le cours au comptant, qui avait atteint près de 200 dollars la tonne en 2011, a touché un plus bas record de 44,10 dollars début juillet.

Il est remonté depuis à 53,20 dollars la tonne, au cours de vendredi, mais devrait descendre à 50 dollars en moyenne sur 2016 et 2017, selon une enquête Reuters.

(James Regan, Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 
Rio Tinto a annoncé vendredi une hausse de 17% de ses livraisons de minerai de fer au troisième trimestre, à 91,3 millions de tonnes, et le groupe minier a ajouté qu'il était bien parti pour atteindre son objectif annuel de 340 millions de tonnes. /Photo d'archives/REUTERS/David Gray