15 octobre 2015 / 12:57 / il y a 2 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Renault est à la mi-séance la deuxième plus forte hausse du CAC 40, les valeurs cycliques reprenant des couleurs avec le marché, selon un scénario bien rôdé où l'automobile profite de surcroît de l'effet M&A de Montupet. /PHoto prise le 22 août 2015/REUTERS/Amit Dave

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris où l‘indice CAC 40 progressait de 1,25% à 4.666,33 points vers 14h00 le marché étant soutenu par la conviction grandissante de voir la Réserve fédérale américaine attendre 2016 pour donner le coup d‘envoi de la normalisation de sa politique monétaire ainsi que par plusieurs opérations de fusion-acquisition.

* UBISOFT (13,07%) et GAMELOFT (+12,3%) s‘envolent au lendemain de l‘annonce par VIVENDI (-0,59%) de prises de participation au capital des éditeurs de jeux vidéos Ubisoft et Gameloft, à hauteur respectivement de 6,6% et de 6,2%. Les professionnels de marché s‘interrogent sur les intentions réelles de Vivendi qui s‘était retiré en 2013 du secteur des jeux vidéo.

* MONTUPET a été suspendu de cotation à sa demande dès l‘ouverture dans l‘attente d‘un communiqué qui a été publié à 13h12 par le canadien Linamar confirmant un projet d‘acquisition, révélé mercredi soir par Reuters, de l‘équipementier automobile français au prix de 71,53 euros par action, ce qui valorise Montupet autour de 771 millions d‘euros.

* EUROFINS SCIENTIFIC gagne 2,92% après avoir annoncé la finalisation de l‘acquisition de BIONMIS, un des principaux acteurs de la bioanalyse et des services génomiques.

* Plus gros volume de la cote et premier contributeur à la hausse du CAC 40, SANOFI (+3%) figure en tête des progressions de l‘indice CAC 40 et du secteur européen de la santé (+1,65%). Morgan Stanley, qui décèle un potentiel de hausse du titre, ayant relevé sa recommandation de “pondération en ligne” à “surpondérer”.. Dans le secteur de la santé, ESSILOR gagne 2,36%.

* RENAULT (+3,62%) signe la plus forte hausse du CAC 40, les cycliques reprenant des couleurs avec le marché, selon un scénario bien rôdé où l‘automobile profite de surcroît de l‘effet M&A de Montupet. MICHELIN prend 1,86%, PSA 2,47%, VALEO 2,49%.

* FAURECIA gagne 2,56% après avoir fait état mercredi d‘une hausse solide de son chiffre d‘affaires, la reprise européenne continuant d‘éclipser le ralentissement chinois, et souligné que son exposition aux véhicules diesel du groupe Volkswagen, au coeur du scandale qui frappe le constructeur allemand, était restée très limitée l‘an dernier. Kepler a réitéré son conseil d‘achat et parle de “chiffres solides” mais Société générale a abaissé son conseil sur la valeur, d‘achat à conserver.

* NUMERICABLE-SFR (+3,08%) compte parmi les plus fortes hausses du SBF 120 après l‘annonce d‘un projet de distribution d‘un dividende exceptionnel, qui ne devrait pas affecter ses capacités financières et faire remonter du cash à sa maison-mère, Altice.

* CASINO (+7,35%) signe une des plus fortes hausses du SBF 1120 après avoir fait mieux qu‘attendu en France au troisième trimestre, récoltant les fruits de ses baisses massives de prix, tandis que les ventes de sa filiale ViaVarejo ont poursuivi leur décrochage avec l‘aggravation de la crise au Brésil.

* Contre la tendance, AIRBUS GROUP (-2,68%) accuse la plus forte des quelques baisses de l‘indice CAC 40, le groupe aéronautique européen pâtissant des propos tenus la veille par la compagnie aérienne américaine Delta Air Lines anticipant une baisse des prix des avions d‘occasion.

* ACCORHOTELS perd 1,6% après avoir fait état mercredi soir d‘une croissance organique de 3,4% au troisième trimestre, portée par de bonnes performances en Europe du Nord, tandis que la demande en France est restée atone et que le groupe a pâti d‘une forte dégradation de ses activités au Brésil.

* ENGIE perd 1,3%. Le groupe A décidé de ne pas construire de nouvelles centrales au charbon, a déclaré mercredi en fin de journée Gérard Mestrallet, le PDG d‘Engie, dans une interview publiée sur le site internet du Figaro.

* NEXTRADIO TV perd 2,07% après que le Conseil supérieur de l‘audiovisuel a annoncé mercredi soir l‘abrogation de l‘autorisation de diffusion accordée à la chaîne de TNT gratuite Numéro 23, dont NextRadio TV avait conclu le rachat en avril pour 88,3 millions d‘euros.

* DEEZER a indiqué jeudi vouloir lever 300 millions d‘euros à l‘occasion de son introduction en Bourse, une opération qui pourrait valoriser le leader français du streaming musical jusqu‘à 1,1 milliard d‘euros.

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below