Nouveau revers pour le pétrole russe, face à l'Arabie saoudite

mardi 13 octobre 2015 18h19
 

par Gleb Gorodyankin, Denis Pinchuk et Katya Golubkova

MOSCOU (Reuters) - L'Arabie saoudite a commencé à fournir du pétrole brut à la Pologne, a annoncé mardi Igor Setchine, directeur général du géant pétrolier russe Rosneft, voyant ainsi une nouvelle fois un pays producteur du Moyen Orient entrer sur un marché traditionnellement dominé par l'or noir russe.

La bataille pour les parts de marché opposant les exportateurs de pétrole se déroule à l'échelle mondiale et les pays les plus riches, comme l'Arabie saoudite, baissent leurs prix pour pénétrer dans de nouveaux marchés, souvent aux dépens de la Russie.

Selon des intervenants sur le marché du pétrole, la Hongrie a notamment augmenté ses importations de pétrole en provenance du Kurdistan irakien, une évolution qui s'est également faite au détriment du brut de l'Oural.

"L'Arabie saoudite a fait sa première incursion sur le marché polonais avec des livraisons effectuées via (le port de) Gdansk", sur la mer Baltique, a déclaré Igor Setchine lors d'une conférence d'investisseurs à Moscou.

Selon une source intervenant sur les marchés du pétrole, au moins trois navires ont livré du pétrole saoudien à la Pologne, avec "un rabais exceptionnel" par rapport au prix du brut de l'Oural.

Pour Igor Setchine, Ryad pratique résolument le dumping, ce qui contribue aux variations des prix à l'échelle mondiale.

"Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter une baisse de notre part de marché des approvisionnements", a déclaré Igor Setchine en évoquant une "bataille pour les marchés".

  Suite...

 
L'Arabie saoudite a commencé à fournir du pétrole brut à la Pologne, a annoncé mardi Igor Setchine, directeur général du géant pétrolier russe Rosneft, voyant ainsi une nouvelle fois un pays producteur du Moyen Orient entrer sur un marché traditionnellement dominé par l'or noir russe. /Photo d'archives/REUTERS/Mohammed Ameen