La croissance américaine plaide pour la hausse des taux

vendredi 25 septembre 2015 16h01
 

WASHINGTON (Reuters) - La croissance de l'économie américaine a été plus soutenue qu'estimé initialement au deuxième trimestre grâce au dynamisme de la consommation des ménages et de la construction, des signes de bonne santé qui plaident pour un relèvement des taux d'intérêt d'ici la fin de l'année.

Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a progressé de 3,9% en rythme annualisé au cours de la période avril-juin, selon les chiffres définitifs publiés vendredi par le département du Commerce, qui avait évoqué le mois dernier une hausse de 3,7% dans sa précédente estimation.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une croissance confirmée à 3,7%.

Les dépenses des ménages, qui représentent plus des deux tiers de l'activité économique aux Etats-Unis, ont notamment contribué à cette révision à la hausse.

Favorisées par la baisse des prix à la pompe et l'augmentation des prix de l'immobilier, qui fait croître le patrimoine des ménages propriétaires, elles ont affiché au deuxième trimestre une progression de 3,6% alors que leur augmentation avait été estimée à 3,1% le mois dernier.

Leur bonne santé a profité principalement aux services, comme la santé et les transports.

Les futures de Wall Street amplifiaient leur progression après la publication de ces chiffres tandis que la baisse des emprunts d'Etat américains s'accentuait et que le dollar inscrivait un nouveau plus haut de cinq semaines face à un panier de devises de référence.

DE BON AUGURE POUR LA CROISSANCE DU 3E TRIMESTRE   Suite...

 
LE PIB DES ÉTATS-UNIS