Les marchés européens se reprennent après la trou d'air post-Fed

lundi 21 septembre 2015 18h24
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont rebondi lundi en clôture, malgré l'effondrement de l'action Volkswagen, tout comme Wall Street, le dollar et le pétrole, reflétant un timide retour de confiance des investisseurs après les doutes suscités par la décision de la Réserve fédérale américaine la semaine dernière de laisser ses taux inchangés.

Les inquiétudes sur l'économie mondiale, Chine en tête, ont été exacerbées la semaine dernière par les commentaires de la Fed pour justifier le statu quo.

À Paris, le CAC 40 a progressé de 1,09% (49,65 points) à 4.585,50 points. Le Footsie britannique a grignoté 0,08% et le Dax allemand a pris 0,33% en dépit d'une chute de 18,60% de Volkswagen. L'indice EuroStoxx 50 a gagné 0,87% et le FTSEurofirst 300 1,12%.

A la clôture en Europe, les grands indices américains avancent de 0,42% à 0,66%, après avoir perdu 1,5% vendredi sur fond d'inquiétude sur la croissance.

Tous les yeux ont été tournés vers Volkswagen à Francfort, dont le titre a abandonné 18,6% -- ayant perdu jusqu'à 22,78% en séance, sa plus forte baisse sur une seule séance en 78 ans d'existence -- après que l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA) l'a accusé d'avoir équipé des modèles diesel VW et Audi d'un logiciel permettant de contourner les tests d'émission de certains polluants atmosphériques.

Volkswagen est sous la menace d'amendes pouvant atteindre 18 milliards de dollars (15,8 milliards d'euros).

Dans le sillage de Volkswagen, toutes les valeurs automobiles ont plongé -- avec un recul de 17,22% pour Porsche, de 3,18% pour Renault, de 3,36% pour Continental, de 3,47% pour Faurecia ou encore de 2,54% pour PSA Peugeot Citroën -- l'indice regroupant les valeurs européennes du secteur ayant chuté de 4,09%.

PETITE BAISSE À ATHÈNES   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES