18 septembre 2015 / 16:53 / il y a 2 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé vendredi en forte baisse (-2,56% à 4.535,85 points). Les marchés estiment que le motif invoqué par Janet Yellen - les difficultés des pays émergents, de la Chine en particulier et le risque de ralentissement mondial - pour différer la hausse de ses taux conforte leurs craintes sur la Chine et la croissance mondiale.

Sur la semaine, l'indice phare de la place de Paris a perdu 0,28%.

Aucune valeur du CAC 40 n'a fini dans le vert.

* Les financières, les valeurs à fort profil cyclique, notamment l'automobile, ainsi que les matériaux de base ont subi les plus fortes pertes du jour.

* BNP PARIBAS (-4,8% à 52,98 euros) et AXA (-4,73% à 21,54 euros) ont accusé les deux plus fortes baisses du CAC 40. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a lâché 4,16% à 40,435 euros, CRÉDIT AGRICOLE 2,52% à 11,005 euros. Hors CAC, NATIXIS a cédé 3,58% à 5,258 euros.

* ARCELORMITTAL a perdu 4,62% à 5,928 euros.

* RENAULT a abandonné 4,22% à 74,0 euros, PSA 3,05% à 15,58 euros, VALEO 2,78% à 117,15 euros. Hors CAC, MONTUPET (-6,02% à 32,645 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 au lendemain d'une chute de 10,68% consécutive à ses résultats semestriels qui ont déçu. FAURECIA a lâché 4,19% à 31,135 euros.

* Des valeurs exposées à la parité euro/dollar, comme SCHNEIDER (-4,52% à 52,86 euros) ou AIRBUS GROUP (-3,37% à 54,2 euros), ont souffert de la hausse de la devise européenne face au billet vert.

* NEXANS a lâché 5,12% à 32,645 euros, signant la deuxième plus forte baisse du SBF 120. La valeur reste orientée à la baisse après avoir enfoncé jeudi sa moyenne mobile à 20 jours (34,169 euros).

* Contre la tendance, INGENICO a bondi de 7,34% à 105,6 euros après que le britannique Worldpay, que le groupe français convoitait, a finalement tranché en faveur d'une introduction en Bourse sur le LSE.

* KORIAN a ajouté 3,7% (à 33,495 euros) aux 6,88% gagnés la veille après la publication de résultats semestriels jugés solides. HSBC et Natixis sont passés à l'achat sur la valeur.

* MAUNA KEA a gagné 4,84% à 3,03 euros après avoir annoncé la publication d'une évaluation clinique américaine sur l'utilisation de sa technique d'endomicroscopie pour déceler des tissus cancéreux dans les petites masses rénales.

Raoul Sachs, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below