Les Bourses européennes terminent en nette baisse avec la Fed

vendredi 18 septembre 2015 18h11
 

(Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en forte baisse vendredi, l'absence de relèvement des taux de la Réserve fédérale américaine ayant ravivé les craintes d'un ralentissement de la croissance mondiale tout en prolongeant la période d'incertitude sur le calendrier du resserrement de la politique monétaire américaine.

À Paris, le CAC 40 a terminé en recul de 2,56% (119,29 points) à 4.535,85 points. Le Footsie britannique a cédé 1,34% et le Dax allemand 3,06%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 abandonnait 3,03% et le FTSEurofirst 300 1,92%.

Sur la semaine, le CAC 40 a perdu 0,28% et le FTSEurofirst 300 0,27%.

Au moment de la clôture des Bourses en Europe, Wall Street était elle aussi en net repli, le Dow Jones perdant 1,08%, le Standard & Poor's-500 0,87% et le Nasdaq Composite 0,6%.

L'indice de volatilité du CBOE était en hausse de plus de 7%, traduisant le regain de nervosité des investisseurs.

Au-delà de la santé de l'économie mondiale, la Fed a justifié sa décision de conserver des taux quasi-nuls par la volatilité récente des marchés financiers et la faiblesse de l'inflation aux Etats-Unis. A Wall Street, ce contexte est jugé peu favorable à la croissance des profits des entreprises et a fortiori au maintien des marchés actions aux niveaux de valorisation actuels.

En dépit de sa baisse récente, l'indice S&P-500 se traite en effet sur la base de 15,6 fois les bénéfices attendus, contre une médiane de 14,7 sur les dix dernières années, selon les données Thomson Reuters StarMine.

Des deux côtés de l'Atlantique, les valeurs financières, généralement favorisées par la hausse des taux d'intérêt, figurent parmi les plus mauvaises performances du jour.

En Europe, l'indice Stoxx des banques a reculé de 2,85% et aux Etats-Unis, le S&P du secteur perd 1,4%.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES