Les pilotes d'Air France acceptent de négocier avec la direction

jeudi 10 septembre 2015 20h52
 

PARIS (Reuters) - Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), engagé dans un bras de fer avec Air France, a annoncé jeudi qu'il acceptait de négocier le plan de restructuration "Perform 2020" avec la direction de la compagnie aérienne en difficulté.

Le puissant syndicat, à l'origine de la grève de 15 jours qui a coûté quelque 400 millions d'euros à Air France il y a un an, n'a toujours pas conclu avec la direction ses négociations sur le plan précédent, "Transform 2015".

"Le conseil a approuvé à l'unanimité la participation du SNPL aux négociations avec la direction d'Air France sur 'Perform 2020' à partir de la réunion du 18 septembre", a dit un porte-parole.

Une réunion est prévue vendredi mais le SNPL veut laisser passer l'audience du tribunal de grande instance de Bobigny, prévue le 17 septembre à 16h00, sur la plainte d'Air France contre le syndicat concernant les négociations du plan "Transform 2015", a ajouté le porte-parole.

La compagnie aérienne, qui a fixé un calendrier serré de négociations avec les syndicats, a peu apprécié la position affichée jeudi par le SNPL. "Air France déplore ce nouveau délai demandé par le SNPL alors qu'il y a urgence à agir collectivement pour assurer le retour de la rentabilité et de la croissance", a dit une porte-parole.

Air France-KLM, qui n'a distribué aucun dividende depuis 2008, a vu ses recettes unitaires se dégrader encore au deuxième trimestre, conduisant le groupe à annoncer fin juillet de nouvelles économies et une hausse de ses capacités plus modérée que prévu sur l'année.

Le groupe franco-néerlandais a trouvé un terrain d'entente cet été avec le personnel de KLM sur un accord dans le cadre duquel les pilotes devraient travailler plus longtemps et voir leur départ à la retraite repoussé de deux ans.

NÉGOCIATIONS ACCÉLÉRÉES   Suite...

 
Le conseil du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) a approuvé jeudi la reprise des discussions avec la direction d'Air France sur le plan de transformation "Transform 2020", /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard