Toshiba, déficitaire, veut tirer un trait sur un lourd passif

lundi 7 septembre 2015 11h37
 

par Ritsuko Ando et Makiko Yamazaki

TOKYO (Reuters) - Toshiba, déficitaire sur l'exercice financier 2014-2015, s'est engagé à remanier son conseil d'administration, une manière de clore le chapitre d'un lourd scandale comptable.

Le fait que le conglomérat japonais ait enfin publié ses états financiers, après deux reports motivés précisément par ses soucis de comptabilité, a soulagé les investisseurs qui craignaient sa radiation de la cote dans le cas où il aurait encore repoussé cette publication.

L'action Toshiba a fini en hausse de 1,57% lundi en Bourse de Tokyo alors qu'elle avait perdu près de 30% depuis la révélation début avril de ses errements comptables. Mais ce n'est pas le seul problème auquel le groupe japonais est confronté.

"Toshiba a encore pas mal de choses à régler, comme l'avenir de ses activités déficitaires dans les PC et la télévision", observe Hiroyasu Nishikawa, analyste d'IwaiCosmo Securities, ajoutant que la question comptable est loin d'être réglée car des actionnaires ont porté plainte.

Le nouveau directeur général Masashi Muromachi a dit à la presse que le groupe avait l'intention d'entreprendre une "restructuration énergique" de sa division de semi-conducteurs d'ici la fin de l'année.

Toshiba a subi une perte nette de 37,8 milliards de yens (284 millions d'euros) sur l'exercice annuel clos le 31 mars dernier. Il avait anticipé un bénéfice net de 120 milliards de yens avant de renoncer à cette prévision en mai lorsqu'il avait annoncé que l'enquête sur l'incident comptable prenait de l' ampleur.

Toshiba a précisé que, globalement, les bénéfices d'exploitation remontant jusqu'à l'exercice 2008-2009 avaient été gonflés de 155 milliards de yens (1,16 milliard d'euros).

L'enquête réalisée par un organe indépendant, dont le rapport avait été publié en juillet, avait mis au jour de graves carences de gouvernance et une pratique courante visant à dissuader le personnel "de s'opposer aux souhaits des supérieurs".   Suite...

 
Le directeur général de Toshiba Masashi Muromachi. Le conglomérat japonais, déficitaire sur l'exercice financier 2014-2015, s'est engagé à remanier son conseil d'administration, une manière de clore le chapitre d'un lourd scandale comptable. Le fait que Toshiba ait enfin publié ses états financiers, après deux reports motivés précisément par ses soucis de comptabilité, a soulagé les investisseurs. /Photo prise le 7 septembre 2015/REUTERS/Toru Hanai