Les marchés chinois à nouveau en baisse, Pékin veut rassurer

lundi 7 septembre 2015 09h21
 

par Nathaniel Taplin et Samuel Shen

SHANGHAI (Reuters) - Les marchés chinois restent volatils lundi pour leur reprise après un long week-end de quatre jours, en dépit d'annonces rassurantes des autorités et notamment du gouverneur de la banque centrale pour qui le gros de la correction est passé.

L'indice CSI300 des principales valeurs cotées à Shanghai et Shenzhen a fini en baisse de 3,43% à 3.250,49 points et l'indice composite de Shanghai a lâché 2,55% à 3.079,70.

Les marchés chinois étaient fermés jeudi et vendredi pour les commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Asie.

Soucieux d'éviter des fluctuations trop brutales des marchés boursiers, qui ont chuté de 40% depuis la mi-juin, le régulateur boursier a dit envisager d'instaurer un système de coupe-circuit susceptible d'arrêter les transactions en cas de variations trop importantes.

"En temps normal le gouvernement n'intervient pas, mais quand il y a des fluctuations importantes et anormales il (...) doit prendre des mesures décisives et appropriées", a expliqué dimanche soir la Commission de régulation des marchés chinois.

Après les fortes turbulences provoquées le mois dernier par la dévaluation surprise du yuan, les responsables chinois veulent croire maintenant à un retour à la normale.

Zhou Xiochuan, le gouverneur de la banque centrale, a affirmé ce week-end aux grands argentiers du G20 que les marchés chinois avaient pratiquement achevé leur correction après leur forte progression des six premiers mois de l'année.

"Actuellement, le taux de change renminbi/dollar tend vers la stabilité, l'ajustement du marché boursier est pratiquement en place et on peut attendre davantage de stabilité des marchés financiers", a-t-il dit lors de la réunion du G20 à Ankara, selon un communiqué de la Banque populaire de Chine (BPC).   Suite...

 
Les marchés chinois restent volatils lundi pour leur reprise après un long week-end de quatre jours, en dépit d'annonces rassurantes des autorités et notamment du gouverneur de la banque centrale pour qui le gros de la correction est passé. L'indice CSI300 des principales valeurs cotées à Shanghai et Shenzhen a fini en baisse de 3,43% à 3.250,49 points et l'indice composite de Shanghai a lâché 2,55% à 3.079,70. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song