September 3, 2015 / 7:39 AM / 2 years ago

Les Bourses européennes ouvrent dans le vert

2 MINUTES DE LECTURE

Les Bourses européennes ont ouvert dans le vert jeudi, les investisseurs attendant désormais les conclusions de la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE et les chiffres officiels de l'emploi au mois d'août aux Etats-Unis pour juger de la tendance à court terme. Une vingtaine de minutes après le début des échanges, l'indice CAC 40 avance de 1,10%, le Dax gagne 1,37% et le FTSE progresse de 1,43%. /Photo d'archives/Kai Pfaffenbach

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert dans le vert jeudi, dans le sillage de Wall Street la veille, les investisseurs attendant désormais les conclusions de la réunion du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) à la mi-journée et les chiffres officiels de l'emploi au mois d'août aux Etats-Unis, vendredi, pour juger de la tendance à court terme.

La BCE devrait laisser ses taux inchangés et revoir en baisse ses prévisions d'inflation en raison de la chute des cours du pétrole et du ralentissement de l'économie chinoise et les intervenants de marché s'attendent à ce que son président Mario Draghi tienne un discours accommodant.

La journée sera également ponctuée par la publication des indices PMI définitifs sur l'activité dans le secteur des services au mois d'août.

Une vingtaine de minutes après le début des échanges, l'indice CAC 40 avance de 1,10% à 4.605,17 points à Paris. Le Dax gagne 1,37% à Francfort et le FTSE progresse de 1,43% à Londres.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 prennent respectivement 1,04% et 1,10% et l'ensemble des indices sectoriels européens du Stoxx 600 évoluent dans le vert.

Aux valeurs, Vivendi cède 0,92% et enregistre l'une des rares baisses de l'EuroStoxx 50. Le groupe de médias a fait état d'une hausse de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel semestriels mais son résultat opérationnel ajusté (Ebita), qui a augmenté de 13,4% à 516 millions d'euros, a été jugé décevant par certains investisseurs.

Plombée par l'annonce d'un nouveau report de l'EPR de Flamanville, l'action EDF enregistre le plus fort recul du FTSEurofirst 300 et chute de 4,3%.

La compagnie à bas coût EasyJet bondit de 6,8% et affiche la plus forte progression du FTSEurofirst 300 après avoir relevé sa prévision de bénéfice annuel. Elle entraîne dans son sillage sa concurrente Ryanair, qui avance de 2,76%.

Atul Prakash, Myriam Rivet pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below