Maurel & Prom cherche à se marier pour tripler de taille

vendredi 28 août 2015 13h28
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Le groupe pétrolier Maurel & Prom entend bien participer au mouvement de consolidation du secteur qui s'annonce pour faire face à la baisse des prix du brut et, après l'annonce de l'absorption d'une ancienne filiale, cherche à se marier pour tripler de taille.

Le groupe français, qui a accusé au premier semestre une perte opérationnelle de 32,8 millions d'euros, compte absorber d'ici décembre son ex-filiale nigériane MPI pour mutualiser leurs forces.

L'opération, sur la base d'une action M&P pour deux actions MPI post-dividende exceptionnel de 0,45 euro par action MPI, permettra notamment au nouvel ensemble de renforcer son bilan et de réduire ses coûts.

Maurel & Prom se trouvera aussi mieux armé pour saisir les actifs en détresse qui se présenteront et prendre part aux grandes manoeuvres qui se préparent dans le secteur.

"Bien évidemment qu'on a des réflexions, tout le monde a des réflexions en ce moment et tout le monde parle avec tout le monde, parce que tout le monde ressent la même nécessité", a déclaré Jean-François Hénin, président du conseil d'administration, au cours d'une téléconférence de presse.

"Il se passera quelque chose, je ne sais pas avec qui, je ne sais pas comment, je ne sais pas qui tirera le premier, on verra bien", a-t-il ajouté. "Mais aujourd'hui, tous les acteurs du secteur réfléchissent à comment ils peuvent combiner leurs forces avec quelqu'un d'autre et quelles sont les meilleures combinaisons possibles."

Selon Jean-François Hénin, la chute des cours du brut autour de 50 dollars le baril a fait sauter les barrières psychologiques qui empêchaient depuis plusieurs années les scénarios de consolidation: "C'est un changement de monde, un changement de modèle."

S'il promet des "discussions intenses" dans les prochaines semaines, il n'a pas précisé ses pistes: procéder par acquisitions ou se vendre, comme le groupe l'a dit à plusieurs reprises dans le passé.   Suite...

 
Le groupe pétrolier Maurel & Prom a annoncé jeudi un projet d'absorption de la société MPI, son ancienne filiale nigériane scindée en 2011, pour faire face à la chute des cours du brut et renforcer sa position dans le mouvement de consolidation engagé dans le secteur. /Photo d'archives/REUTERS/Jorge Silva