Les constructeurs automobiles réorientent leur stratégie en Inde

mercredi 26 août 2015 17h25
 

par Aditi Shah

NEW DELHI (Reuters) - Les grands constructeurs automobiles mondiaux revoient leur stratégie en Inde pour y accroître leurs ventes alors que la croissance retrouvée du marché profite surtout aux acteurs locaux.

General Motors, Nissan et Renault ont annoncé des suppressions d'emplois ces dernières semaines. Certains constructeurs ont déjà réduit leur production ou, comme Skoda (groupe Volkswagen), décidé de revenir à leurs racines, en l'occurrence des berlines.

"L'Inde n'est pas un marché facile à pénétrer", a dit Guillaume Sicard, président of Nissan India, à Reuters après l'annonce de centaines de suppressions de postes à l'usine de l'alliance Renault-Nissan d'Oragadam, près de Madras dans le sud du pays.

Le marché indien a pourtant renoué avec la croissance sur l'exercice clos en mars et il a progressé chaque mois depuis, mais cette hausse a surtout bénéficié aux constructeurs locaux.

Alors que le marché a progressé de 5% sur les 12 mois à fin mars, les ventes de Renault, GM, Volkswagen, Skoda et Ford ont légèrement diminué. A l'inverse, Maruti Suzuki India a enregistré une hausse de 11% de ses ventes sur l'exercice écoulé et il a dans la foulée atteint en juillet une part de marché de 50% pour la première fois depuis plus de 10 ans.

Hyundai, l'autre marque la plus vendue en Inde, a aussi vu ses ventes augmenter de 11% en 2014/2015.

Souci supplémentaire pour la concurrence étrangère, les deux leaders du marché ont décidé de se lancer sur le segment des SUV où Nissan, Renault et Ford avaient des positions dominantes.

Maruti vient ainsi de lancer un crossover berline/SUV et Hyundai mise sur son nouveau véhicule Creta.   Suite...

 
Les grands constructeurs automobiles mondiaux revoient leur stratégie en Inde pour y accroître leurs ventes alors que la croissance retrouvée du marché (+5% sur les 12 mois à fin mars) profite surtout aux acteurs locaux. /Photo d'archives/REUTERS/Adnan Abidi