La Bourse de Shanghai continue de glisser, l'Asie se redresse

mardi 25 août 2015 07h10
 

par Pete Sweeney et Samuel Shen

SHANGHAI (Reuters) - Au lendemain du "lundi noir" sur les places boursières de la planète, la glissade s'est poursuivie mardi matin à la Bourse de Shanghai mais les autres grandes places financières asiatiques ont limité les pertes lorsqu'elles ne repassaient pas dans le vert.

"Il semble y avoir des ordres de rachat sur de nombreux marchés après le mouvement de ventes-panique de ces derniers jours. Même les actions d'entreprises qui n'avaient que peu de relations d'affaires avec la Chine étaient à la vente", explique Yukino Yamada, stratégiste senior chez Daiwa Securities.

Dans une note, la banque américaine d'investissement Goldman Sachs estime que la chute des cours des matières premières observée sur l'année écoulée de même que les faiblesses récentes de l'économie et de la monnaie en Chine et sur d'autres marchés émergents ne feront pas basculer l'économie mondiale dans la récession.

"La panique en cours est pour l'essentiel 'made in China'. Les dernières statistiques sur les autres économies majeures ont été généralement bonnes et il n'y a pas grand chose pour justifier la crainte d'un ralentissement mondial majeur", écrivent pour leur part les économistes de Capital Economics.

"Les dernières données macroéconomiques en Chine suggèrent que la croissance reste léthargique, mais elles ne sont pas faibles au point de justifier les craintes d'un atterrissage brutale", ajoutent-ils.

Pour autant, le ralentissement de la croissance chinoise et le risque induit pour l'ensemble de l'économie mondiale continuent de peser sur les marchés.

Shanghai, dont le plongeon de 8,5% avait entraîné lundi dans sa débâcle les marchés boursiers mondiaux, a ouvert mardi sur un nouveau recul de 6,41%, au plus bas depuis le mois de décembre dernier.

Mais après trois heures et demie de séance, vers 05h00 GMT, l'indice composite de la Bourse de Shanghai ne perd plus que 4,33% à 3.071,06 points.   Suite...

 
Au lendemain du "lundi noir" sur les places boursières de la planète, la glissade s'est poursuivie mardi matin à la Bourse de Shanghai mais les autres grandes places financières asiatiques ont limité les pertes lorsqu'elles ne repassaient pas dans le vert. /Photo d'archives/REUTERS/Carlos Barria