Les Bourses européennes terminent en forte baisse

lundi 24 août 2015 18h26
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en forte baisse lundi au dessus de leur plus bas en séance, Wall Street limitant ses pertes après avoir été gagnée à l'ouverture par le vent de panique provoqué par la chute de près de 9% des marchés actions chinois.

Les craintes sur la croissance chinoise et la capacité de Pékin à enrayer la chute des marchés actions ont pesé sur les matières premières, en particulier le pétrole qui a cédé jusqu'à près de 7% tombant à un plus bas de 6 ans et demi.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 5,35% (247,53 points) à 4.383,46, portant sa perte à 17% par rapport à son pic de 5.283,71 points atteint le 27 avril en séance. Il affiche toutefois encore un gain de 2,59% par rapport à son niveau de la fin 2014.

Le Footsie britannique abandonne 4,67% et le Dax allemand 4,7%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 dévisse de 5,35% et le FTSEurofirst 300 de 5,39%.

Après une ouverture en nette baisse, Wall Street a réduit ses pertes, soutenant les marchés européens qui ont reculé de plus de 6,5% en séance.

Vers 17h50, l'indice Dow Jones ne recule plus que de 1,77%, le S&P cède 1,90% tandis que le Nasdaq Composite recule de 1,55% après une ouverture en baisse de 8,37%.

"A court terme, les marchés vont continuer à souffrir tant que nous n'aurons pas plus de visibilité sur la manière dont les banques centrales vont réagir", a prévenu Dominic Rossi, responsable des investissements de Fidelity Worldwide Investment.

Les valeurs pétrolières ont été lourdement pénalisées par la forte baisse des cours du pétrole, Total cédant 7,9% en clôture, BP et Eni accusant des pertes de même ampleur tandis que Repsol chutait de 8,81%.

La baisse des cours des métaux industriels a pesé sur Anglo American, BHP Billiton, Rio Tinto ou Glencore, qui abandonnent de près de 7% à plus de 13%.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES