Les inquiétudes sur la Chine font plonger Wall Street

vendredi 21 août 2015 23h12
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a chuté lourdement vendredi dans le sillage d'un indicateur manufacturier chinois alimentant la crainte d'un ralentissement de l'économie mondiale.

Les trois indices de référence ont perdu plus de 3%, le Dow Jones entrant officiellement en correction avec un recul de 10,1% par rapport à son pic du 19 mai et le Standard & Poor's 500 subissant son plus fort recul en pourcentage sur une séance depuis novembre 2011.

Le Dow Jones a perdu 530,94 points, soit 3,12%, à 16.459,75 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, a reculé de 64,84 points (3,19%) à 1.970,89 points, passant sous la barre des 2.000 points pour la première fois depuis le 2 février. Le Nasdaq Composite a cédé 171,45 points (3,52%) à 4.706,04 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le S&P perd 5,8%, sa plus forte baisse hebdomadaire depuis septembre 2011. Le Dow Jones cède lui aussi 5,8% et le Nasdaq abandonne 6,8%.

Tous les indices sectoriels ont fini dans le rouge, celui des valeurs de l'énergie perdant 3,48% avec la baisse des cours du brut léger américain, passé en séance sur le Nymex sous les 40 dollars le baril pour la première fois depuis 2009.

Signe de la nervosité du marché, l'indice de volatilité du CBOE a bondi de 48,3% 28,38, au plus haut depuis octobre.

Dernier en date d'une série d'indicateurs macroéconomiques décevants, l'indice PMI manufacturier "flash" publié vendredi suggère que l'activité manufacturière en Chine a connu en août sa plus forte contraction depuis la crise financière et conforte les craintes d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise.

Cette annonce a fait chuter à travers le monde des marchés qui avaient déjà accusé le coup de l'effondrement des Bourses chinoises au début de l'été puis de la dévaluation surprise du yuan, le 11 août dernier.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS