Les Bourses européennes terminent en très nette baisse

vendredi 21 août 2015 18h05
 

(Reuters) - Les actions européennes ont subi vendredi leur baisse la plus marquée en pourcentage depuis 10 mois et touché leurs plus bas niveaux depuis janvier, la crainte de plus en plus nette d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise alimentant l'aversion au risque des investisseurs.

À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de 3,19% (152,56 points) à 4.630,99 points. Le Footsie britannique a perdu 2,83% et le Dax allemand 2,95%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 reculait de 3,17% et le FTSEurofirst 300 de 3,10%.

La tendance est la même à Wall Street où, au moment de la clôture, le Dow Jones cédait 1,92%, le Standard & Poor's-500 2% et le Nasdaq Composite 2,32%.

L'indice de volatilité Vix, surnommé "l'indice de la peur", affiche parallèlement un bond de près de 27%.

Dix jours après la dévaluation surprise du yuan chinois, qui a ravivé les craintes d'une dégradation plus marquée qu'anticipé de l'économie chinoise, l'indice PMI "flash" du secteur manufacturier en Chine est ressorti à 47,1, un chiffre inférieur aux attentes et le plus bas enregistré depuis six ans et demi.

La nouvelle a largement occulté des résultats meilleurs qu'anticipé de la même enquête en Allemagne et dans l'ensemble de la zone euro.

La Bourse de Shanghai a perdu 4% vendredi, portant ses pertes sur la semaine à plus de 11%.

Aux préoccupations liées à la croissance mondiale s'ajoutent le regain d'inquiétude pour la zone euro suscitée par la démission du Premier ministre grec, Alexis Tsipras, et la perspective de législatives anticipées. La Bourse d'Athènes a cédé 2,49% sur la journée tandis que les rendements des emprunts d'Etat émis par Athènes remontaient.

"Beaucoup de bonnes nouvelles en Europe sont déjà intégrées dans les cours, il suffit donc d'une petite inquiétude pour la croissance mondiale et d'un regain d'interrogations sur la Grèce pour que les actions européennes se heurtent à des vents contraires", commente Chris Faulkner-MacDonagh, responsable de la stratégie de Standard Lige Investments.   Suite...

 
LA  CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES