Accélération inattendue de la croissance du privé en zone euro

vendredi 21 août 2015 13h42
 

PARIS/LONDRES/BERLIN (Reuters) - Principaux résultats provisoires des enquêtes Markit auprès des directeurs d'achat en Europe publiés vendredi.

* ZONE EURO-LE SECTEUR PRIVÉ SEMBLE PROFITER DU QE

LONDRES - Le secteur privé de la zone euro a connu une accélération inattendue ce mois-ci, notamment portée par une augmentation des nouvelles commandes, selon les premiers résultats de l'enquête PMI de juillet qui suggèrent que le programme d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne (BCE) commence à porter ses fruits en termes de croissance économique.

Pour autant, l'accélération des baisses de prix risque de décevoir l'institution de Francfort, qui tente de rapprocher l'inflation de son objectif de 2%, alors qu'elle s'est établie à 0,2% en juillet.

"L'économie de la zone euro dans son ensemble apparaît nettement résistante. L'accumulation des arriérés de production suggère que nous devrions continuer à observer une croissance régulière", observe Rob Dobson, économiste de Markit.

L'indice PMI composite des directeurs d'achats de Markit, qui porte sur des milliers d'entreprises et est considéré comme un bon indicateur de la croissance, est ressorti en août à 54,1 en version flash, contre 53,9 le mois dernier.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur un léger recul, à 53,8.

Cet indice se maintient depuis mi-2013 au-dessus du seuil de 50, qui distingue croissance et contraction de l'activité.   Suite...

 
Répétition du titre. Le secteur privé de la zone euro a connu une accélération inattendue en août avec un indice ressorti à 54,1 en version flash, contre 53,9 le mois dernier. Cette accélération est portée par une augmentation des nouvelles commandes, qui suggèrent que le programme d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne commence à porter ses fruits en termes de croissance économique.  /Photo d'archives/REUTERS/Tobias Schwarz