August 19, 2015 / 7:24 AM / 2 years ago

Les Bourses européennes ouvrent dans le rouge

3 MINUTES DE LECTURE

Les principales Bourses européennes ont ouvert dans le rouge mercredi, de nouveau pénalisées par les craintes d'un ralentissement rapide de l'économie chinoise. À Paris, l'indice CAC 40 abandonnait 0,62% vers 09h15. À Francfort, le Dax cédait 0,79% et à Londres, le FTSE reculait de 0,51%. /Photo d'archives/Ralph Orlowski

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert dans le rouge mercredi, de nouveau pénalisées par les craintes d'un ralentissement rapide de l'économie chinoise.

À Paris, l'indice CAC 40 abandonnait 0,62% à 4.4940,43 points vers 09h15. À Francfort, le Dax cédait 0,79% et à Londres, le FTSE reculait de 0,51%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,64% et le FTSEurofirst 300 0,65%.

Les marchés chinois, repassés dans le vert en toute fin de séance, ont passé l'essentiel de la journée dans le rouge après les déclarations du ministère du Commerce sur la possibilité d'une baisse des exportations au cours des prochains mois.

"La confiance du marché a surtout été ébranlée par des signes montrant que l''équipe nationale' commence à battre en retraite", a commenté Zhou Lin, analyste d'Huatai Securities, en référence aux fonds publics qui achètent des actions depuis le début de l'été pour tenter de soutenir la tendance.

La Bourse de Tokyo a fini en repli de 1,61%, inscrivant sa plus mauvaise clôture depuis le 13 juillet.

Quant à l'indice MSCI des marchés émergents, il est tombé à son plus bas niveau depuis octobre 2011, portant à plus de 20% son repli depuis son pic d'avril.

Les volumes pourraient rester contenus en Europe dans l'attente du compte rendu de la réunion de juillet de la Réserve fédérale, qui sera publié à 20h00.

Les investisseurs suivront aussi le débat au Bundestag allemand sur le nouveau plan d'aide à la Grèce, qui sera suivi d'un vote au cours duquel une partie des députés conservateurs de la CDU-CSU pourraient exprimer leur opposition à l'accord.

Aux valeurs, le brasseur danois Carlsberg chute de près de 7%, la plus mauvaise performance du FTSEurofirst 300, après la révision à la baisse de ses prévisions pour l'ensemble de l'année et l'annonce d'une révision de sa stratégie.

A Londres, Glencore cède 1% environ après une baisse de 29% de son bénéfice semestriel.

Toutes les valeurs du CAC 40 et de l'EuroStoxx 50 sont en baisse.

Sur le marché des changes, l'euro, autour de 1,1060 dollar, regagne un peu de terrain face au billet vert après avoir touché mardi un plus bas d'une semaine à 1,10165.

Le pétrole, lui, reste orienté à la baisse, sous 42,50 dollars le baril pour le brut léger américain et autour de 48,60 pour le Brent.

Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below