Les marchés financiers chinois restent très instables

mercredi 19 août 2015 12h42
 

par Samuel Shen et Kevin Yao

SHANGHAI/PEKIN (Reuters) - Les marchés boursiers chinois ont vécu mercredi une séance de montagnes russes, chutant en matinée pour terminer en nette hausse, des mouvements qui soulignent surtout le manque de confiance des investisseurs dans les efforts des autorités pour tenter de ramener le calme.

Les Bourses de Shenzhen et Shanghai ont perdu jusqu'à 3% en début de journée, portant à plus de 8% leur recul sur les deux derniers jours, mais une vague d'achats emmenée par des fonds publics leur a permis de terminer en hausse de plus de 1%.

L'indice CSI300 a terminé sur une progression de 1,6% et le Shanghai Composite a pris 1,2%.

Ce scénario commence à devenir familier aux investisseurs depuis que Pékin a mobilisé le mois dernier une "équipe nationale" d'institutions financières publiques et d'autorités de régulation pour mettre un terme à la chute des Bourses.

En fin de séance mercredi, plusieurs entreprises ont annoncé que des fonds publics avaient acheté une partie de leur capital, ce que les investisseurs ont interprété comme un signal des autorités de leur volonté de soutenir le marché. En début de soirée, une vingtaine de sociétés cotées avaient fait des annonces similaires.

Pour certains investisseurs, les marchés actions chinois ne fonctionnent désormais plus correctement, les spéculations sur l'action des institutions publiques provoquant régulièrement des variations marquées des cours et des retournements de tendance.

Les investisseurs à long terme restent pour l'instant à l'écart du marché, préférant se reporter sur les obligations et les marchés monétaires. "Nous conseillons de s'attacher avant une zone de turbulences", résume Tim Condon, responsable de la recherche Asie chez ING Bank à Singapour.

Le ministère du Commerce a fourni un nouveau motif d'inquiétude aux investisseurs mercredi en déclarant que les exportations pourraient continuer de baisser au cours des prochains mois après leur chute de 8,3% en juillet, la plus prononcée en quatre mois.   Suite...

 
Les marchés boursiers chinois ont vécu mercredi une séance de montagnes russes, chutant en matinée pour terminer en nette hausse, des mouvements qui soulignent surtout le manque de confiance des investisseurs dans les efforts des autorités pour tenter de ramener le calme. /Photo prise le 19 août 2015/REUTERS