August 18, 2015 / 8:00 AM / 2 years ago

Les marchés européens font du surplace à l'ouverture

3 MINUTES DE LECTURE

Les principales Bourses européennes font du surplace dans des volumes peu étoffés mardi dans les premiers échanges, tout élan étant empêché par la persistance des inquiétudes concernant la conjoncture en Chine, avec une rechute brutale de la Bourse de Shanghaï et une poursuite de la glissade du yuan. À Paris, l'indice CAC 40 gagnait 0,03% vers 09h45. À Francfort, le Dax prenait 0,12% mais, à Londres, le FTSE reculait de 0,07%. /Photo d'archives/Kai Pfaffenbach

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes font du surplace dans des volumes peu étoffés mardi dans les premiers échanges, tout élan étant empêché par la persistance des inquiétudes concernant la conjoncture en Chine, avec une rechute brutale de la Bourse de Shanghaï et une poursuite de la glissade du yuan.

À Paris, l'indice CAC 40 gagnait 0,03% à 4.968,52 points vers 09h45. À Francfort, le Dax prenait 0,12% mais, à Londres, le FTSE reculait de 0,07%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,07% mais le FTSEurofirst 300 abandonne 0,01%.

"La séance n'a pas été bonne en Asie, ce qui n'incite pas les investisseurs à entrer sur le marché (...) L'inertie et les volumes d'échange réduits tirent le marché actions vers le bas", résume Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

La Bourse de Shanghaï a fini sur une chute de 6,15%, interrompant une série de trois hausses consécutives et rappelant les remous des mois de juin et de juillet quand elle avait subi trois plongeons hebdomadaires à deux chiffres. Depuis le début de l'année, elle reste encore en hausse de près de 16% après +53% en 2014.

Sous le coup du marché actions chinois, la Bourse de Tokyo a fini en repli de 0,32%. L'indice regroupant les Bourses d'Asie et du Pacifique hors Japon a reculé de 1%, ce qui porte sa baisse depuis le début de l'année à 9,3% après -0,2% en 2014.

La Banque populaire de Chine a fixé le point médian du taux de change de yuan non loin de la clôture de lundi. La devise chinoise a néanmoins reflué de 0,2% face au dollar, ce qui fait craindre qu'elle pourrait poursuivre sa glissade après la pire performance hebdomadaire de son histoire la semaine dernière dans la foulée de sa dévaluation surprise.

Face à un panier de devises internationales, le billet vert est en passe d'enchaîner une quatrième séance consécutive de gains, l'hypothèse d'un relèvement des taux d'intérêt dès le mois prochain aux Etats-Unis étant à nouveau dans les esprits.

Les craintes concernant la Chine et la bonne tenue de la monnaie américaine pèsent sur les cours du pétrole et des matières premières dans leur ensemble. Le Brent et le brut léger américain -- ce dernier étant à un creux de plus de six ans -- ont chuté de 33% depuis leur dernier pic en mai.

Sans surprise, l'indice regroupant les valeurs européennes liées aux matières premières (-0,60%) et celui regroupant les valeurs pétrolières (-0,21%) accusent les deux plus fortes baisses de ce début de séance.

Du côté des valeurs, l'action Lindt avançait de 1%. Le chocolatier suisse a fait état d'un bénéfice semestriel supérieur aux attentes tout en confirmant ses projections 2015.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below