Wall Street finit en hausse grâce à l'immobilier

lundi 17 août 2015 22h34
 

par Tanya Agrawal

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini dans le vert lundi, un indicateur meilleur qu'attendu sur la santé du marché de la construction résidentielle lui ayant permis d'effacer ses pertes initiales pour repartir à la hausse.

L'indice Dow Jones a gagné 67,78 points, soit 0,39%, à 17.545,18. Le Standard & Poor's-500, plus large, a pris 10,90 points (+0,52%) à 2.102,44 et le Nasdaq Composite a progressé de 43,46 points (+0,86%) à 5.091,70.

Tous trois avaient débuté dans le rouge en réaction à la chute inattendue de l'indice "Empire State" sur l'activité manufacturière dans la région de New York, à son plus bas niveau depuis plus de six ans.

Mais la tendance s'est inversée avec la publication, une heure et demie après le début des échanges, de l'indice du sentiment des professionnels de l'immobilier calculé par la NAHB (National Association of Home Builders), qui a atteint un pic de près de 10 ans.

Cette bonne surprise a logiquement profité aux valeurs de la construction résidentielle, comme D.R. Horton, Toll Brothers, Lennar, PulteGroup ou KB Home, qui ont pris entre 1% et 2%.

Le secteur a entraîné dans son sillage certains compartiments de la cote qui avaient essuyé récemment des prises de bénéfice, comme les médias ou les biotechnologies. Les dix grands indices sectoriels du S&P-500 ont tous clôturé dans le vert.

La saison des résultats de sociétés touchant à sa fin, les investisseurs accordent une attention accrue aux indicateurs conjoncturels, à moins d'un mois de la prochaine réunion de la Réserve fédérale, qui pourrait être du premier relèvement des taux d'intérêt depuis 2006.

La Fed publiera mercredi le compte-rendu de sa réunion de juillet, qui pourrait alimenter les spéculations sur le calendrier de la hausse des taux.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS