Les Bourses européennes légèrement dans le rouge à la mi-journée

vendredi 14 août 2015 13h45
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent légèrement dans le rouge vendredi à la mi-journée et Wall Street est également attendue en petite baisse à l'ouverture, la publication d'indicateurs macro-économiques décevants semblant éclipser la stabilisation du yuan et l'adoption par le Parlement grec de l'accord sur un troisième plan d'aide pour le pays.

Vers 11h40 GMT, le CAC 40 cède 0,72% (35,92 points) à 4.950,93 points à Paris, le Dax recule de 0,58% à Francfort et le FTSE cède 0,20% à Londres.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro diminuent respectivement de 0,38% et 0,86%.

De son côté, la Bourse d'Athènes chute de 2,38%, le vote des députés grecs en faveur d'un nouveau plan d'aide n'ayant pas occulté les divisions croissantes au sein du parti au pouvoir Syriza.

Les indicateurs de la matinée en Europe se sont avérés mitigés. Au deuxième trimestre, la croissance a été un peu plus faible qu'attendu dans la zone euro et en Allemagne, tandis qu'elle a été nulle en France.

L'inflation est par ailleurs restée stable en juillet dans la zone euro, à 0,2%, soit bien en deçà de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE).

Aux valeurs, le titre RWE, déjà plombé jeudi par ses résultats et perspectives, cède 1,45% après des abaissements de recommandations de Natixis et UBS.

Le spécialiste des services de paiement Ingenico, qui va rejoindre à la fin du mois l'indice MSCI World, bondit de 4,4% après avoir touché un plus haut historique dans la matinée.

Porté par un relèvement de recommandation d'ABN Amro, le titre de la foncière Klépierre s'adjuge 3,16% et enregistre la plus forte progression du FTSEurofirst 300 devant TUI qui gagne 2,8%, toujours soutenu par ses prévisions optimistes livrées jeudi.   Suite...

 
Les Bourses européennes évoluent légèrement dans le rouge vendredi à la mi-journée et Wall Street est également attendue en petite baisse à l'ouverture, la publication d'indicateurs macro-économiques décevants semblant éclipser la stabilisation du yuan et l'adoption par le Parlement grec de l'accord sur un troisième plan d'aide pour le pays. Vers 11h40 GMT, le CAC 40 cède 0,72%, le Dax recule de 0,58% et le FTSE perd 0,20%. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach