August 13, 2015 / 4:33 PM / in 2 years

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

3 MINUTES DE LECTURE

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a clôturé sur un net rebond à la faveur de rachats à bon compte après deux séances consécutives de baisse liée à la dévaluation du yuan et au regain des interrogations sur la santé économique de la Chine.

L'indice CAC 40 a progressé de 1,25% à 4.986,85 points après avoir chuté de 5,2% au cours des deux séances précédentes.

* Les secteurs les plus exposés à la Chine, comme ceux des BIENS PERSONNELS ET DOMESTIQUES (+1,36%), des TECHNOLOGIES (+1,35%) et de l'AUTOMOBILE (+0,82%) ont regagné du terrain après avoir été fortement pénalisés par la dévaluation du yuan, qui s'est déprécié depuis mardi de près de 4% face au dollar.

Parmi les technologiques, CAPGEMINI, plus forte hausse du CAC 40, a progressé de 3,66% à 85,91 euros, INGENICO GROUP a pris 1,94% à 120,80 euros et GEMALTO 1,49% à 77,16 euros.

LVMH (+2,92% à 160,40 euros) et L'OREAL (+2,0% à 167,90 euros) comptent parmi les opportunités d'investissement décelées par Natixis suite à la chute des deux derniers jours. Autre valeur du luxe, KERING a gagné 1,42% à 170,90 euros.

Les groupes de spiritueux PERNOD RICARD et REMY COINTREAU ont rebondi également, de respectivement 2,63% à 105,50 euros et 0,98% à 61,09 euros.

Du côté de l'automobile, VALEO a pris 1,82% à 117,25 euros, PSA 1,10% à 17,01 euros et RENAULT 0,88% à 82,28 euros. Hors CAC, PLASTIC OMNIUM s'est octroyé 3,62% à 24,915 euros.

* De son côté, AIRBUS GROUP a grimpé de 2,46% à 62,45 euros, bénéficiant d'un reflux de l'euro face au billet vert (1,1140 dollar vers 18h15, après avoir dépassé 1,12 dollar mercredi).

* BOLLORE (+5,05% à 4,951 euros), plus forte hausse du SBF 120, a bénéficié aussi de l'effet rattrapage des marchés après avoir perdu 4,58% lors des deux séances précédentes.

* SOPRA STERIA (+3,78% à 100 euros) a comblé un "gap baissier" ouvert la veille entre 98,17 et 98,59 euros.

* Contre la tendance, les secteurs européens des RESSOURCES DE BASE (-0,88%) et de L'ENERGIE (-0,44%) ont accusé les deux seules baisses sectorielles en Europe dans le sillage des cours des métaux (-1,32% pour le nickel) et du baril de Brent (-1,31%), ces derniers étant pénalisés par le renchérissement du billet vert qui rend plus cher l'achat de ces matières premières vendues en dollars par des investisseurs non-américains.

ARCELORMITTAL, plus forte baisse du CAC 40, a perdu 1,84% à 7,966 euros. TOTAL a cédé 0,35% à 44,38 euros et TECHNIP 0,24% à 49,695 euros. Hors CAC, CGG, plus forte baisse de l'indice SBF 120, a reculé de 2,91% à 4,003 euros et MAUREL ET PROM de 1,79% à 5,097 euros. VALLOUREC (-2,31% à 12,88 euros) a touché un plus bas depuis janvier 2005.

Raphaël Bloch, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below