Les Bourses européennes en nette hausse à la mi-journée

jeudi 13 août 2015 13h07
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont orientées en nette hausse jeudi à la mi-journée, portées par des rachats à bon compte après le plongeon des deux derniers jours dans le sillage de la dévaluation inattendue du yuan chinois qui a alimenté les craintes sur le ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent que Wall Street devrait ouvrir légèrement dans le vert.

La Banque populaire de Chine, qui s'efforce de ralentir le mouvement de vente massif qui a fait perdre au yuan environ 4% de sa valeur en deux jours, a assuré jeudi que la conjoncture dans le pays ne justifiait pas une dépréciation supplémentaire de la devise nationale.

Vers 12h50, le CAC 40 bondit de 1,79% (88,34 points) à 5.013,77 points à Paris, le Dax gagne 1,71% à Francfort et le FTSE progresse de 0,79% à Londres. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 1,74% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 1,73%.

En revanche la Bourse d'Athènes recule de 0,14% alors que le parlement grec doit valider dans la soirée l'accord ouvrant la voie à un troisième plan d'aide de 85 milliards d'euros.

Tous les indices sectoriels européens évoluent dans le vert. Celui de l'automobile et des biens personnels et domestiques, notamment alimenté par le compartiment du luxe, pénalisés ces derniers jours en raison de leur exposition au marché chinois, figurent parmi les plus performants avec des gains respectifs de 1,7% et 2,1%.

Le titre LVMH progresse de 3%, l'une des plus forte hausse de l'EuroStoxx 50.

Portée par ses solides résultats trimestriels et l'annonce d'un programme de rachat d'actions d'un milliard de dollars, l'action du groupe danois de transport maritime Moller Maersk bondit de 6,5%.

Les investisseurs ont également salué l'optimisme affiché par TUI pour ses perspectives annuelles et l'action bondit de plus de 7%.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes sont orientées en nette hausse jeudi à la mi-journée, portées par des rachats à bon compte après le plongeon des deux derniers jours dans le sillage de la dévaluation inattendue du yuan chinois qui a alimenté les craintes sur le ralentissement de la deuxième économie mondiale. Vers 12h50, le CAC 40 bondit de 1,79% à Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier