Nestlé confirme ses objectifs 2015 malgré le dossier indien

jeudi 13 août 2015 09h28
 

ZURICH (Reuters) - Nestlé a annoncé jeudi une croissance organique supérieure aux attentes et confirmé son objectif annuel en dépit du rappel de nouilles instantanées Maggi en Inde, comptant sur sa politique des prix pour parer à des conditions d'activité difficiles.

L'action gagnait 2,2% à 73,80 francs suisses en Bourse de Zurich dans les premières transactions.

Le groupe alimentaire suisse projette une croissance annuelle des ventes de l'ordre de 5%, dans le bas de son modèle à long terme visant une croissance de 5% à 6%, "avec amélioration des marges et du bénéfice récurrent par action à taux de change constant, ainsi que de la rentabilité du

capital", précise-t-il dans un communiqué.

La croissance organique a dépassé le consensus Reuters au premier semestre, ressortant à 4,5% contre 4,32% anticipés.

"Nestlé, une fois de plus, a pu dégager des résultats solides, surtout si on les compare à ceux de la concurrence", a dit Jean-Philippe Bertschy, analyste de Vontobel qui reste acheteur avec un objectif de cours de 80 francs.

L'administrateur délégué Paul Bulcke a dit que les résultats étaient conformes aux attentes du groupe "aussi bien au travers des catégories que des zones géographiques, solides même dans des circonstances difficiles, et cohérents avec notre forte performance sur la durée".

"Nos investissements dans les nouvelles plateformes de croissance Nestlé Health Science et Nestlé Skin Health portent leurs fruits et complètent la bonne dynamique de nos activités d’alimentation et de boissons. Ce qui nous autorise à confirmer les prévisions pour l’ensemble de l’année», a-t-il ajouté.

Nestlé a fait état d'un chiffre d'affaires en baisse de 0,3% à 42,84 milliards de francs suisses (39,38 milliards d'euros) au premier semestre, à comparer au consensus Reuters qui le donnait à 42,95 milliards, soit en retrait de 0,1%.   Suite...

 
Nestlé a publié jeudi un chiffre d'affaires semestriel un peu en deçà du consensus, affecté par le rappel de nouilles Maggi en Inde, mais a confirmé son objectif d'une croissance organique de l'ordre de 5% cette année.  /Photo prise le 19 février 2015/REUTERS/Denis Balibouse