Le yuan poursuit sa baisse, à un rythme ralenti

jeudi 13 août 2015 08h37
 

SHANGHAI (Reuters) - La banque centrale chinoise a assuré jeudi que les fondamentaux économiques de la Chine ne justifiaient pas une dépréciation accrue du yuan, qui a perdu environ 4% face au dollar après la dévaluation inattendue décidée mardi par les autorités.

La devise chinoise a de nouveau cédé du terrain jeudi mais l'écart entre le cours de la devise et son taux de référence s'est nettement réduit.

Avant l'ouverture des transactions, la Banque populaire de Chine (PBoC) a fixé le cours pivot du jour à 6,4010 yuans pour un dollar et la devise chinoise s'échangeait dans l'après-midi à 6,4080 après les commentaires de la PBoC, à -0,1% de ce taux de référence, une variation très faible par rapport à celles enregistrées ces dernières semaines.

Le cours du yuan est autorisé chaque jour à varier de plus ou moins 2% par rapport à son taux de référence et depuis mars, l'écart dépassait constamment 1% à la baisse.

Des sources bancaires ont dit jeudi à Reuters que la banque centrale avait multiplié ses interventions sur le marché des changes, ordonnant aux banques publiques d'acheter du yuan à des taux déterminés pour le compte des autorités monétaires.

Il a également été demandé à sept banques, dont les cinq premiers établissements du pays, de surveiller les transactions de change de leur clientèle, ont ajouté les sources, qui ont eu connaissance de la notice de l'Administration publique des changes.

La PBoC a dit jeudi en conférence de presse qu'elle avait cessé d'intervenir "régulièrement" sur le marché des changes et ajouté qu'elle assurerait une "gestion efficace" uniquement dans le cas d'une volatilité extrême.

Elle a également dit qu'elle intensifierait la surveillance des flux transfrontaliers "anormaux".

Contactées par Reuters, la banque centrale et les autorités des changes se sont refusé à tout commentaire.   Suite...

 
La banque centrale chinoise (PBOC) a assuré jeudi que les fondamentaux économiques de la Chine ne justifiaient pas une dépréciation accrue du yuan, qui a perdu environ 4% face au dollar après la dévaluation surprise décidée mardi par les autorités.  /Photo prise le 12 août 2015/REUTERS/Jason Lee