L'accord sur le plan d'aide soumis au Parlement grec

mercredi 12 août 2015 17h43
 

par Michele Kambas et Tom Körkemeier

ATHENES/BRUXELLES (Reuters) - Le gouvernement grec a soumis mercredi à l'approbation du Parlement un décret donnant les grandes lignes d'un nouveau programme de renflouement de trois ans, sollicitant du législateur un vote permettant un prompt déblocage de l'aide financière.

La Grèce et ses créanciers internationaux sont parvenus mardi après d'âpres négociations à un accord sur un nouveau plan d'aide de 85 milliards d'euros destiné à permettra au pays de rester dans la zone euro et d'éviter une situation de défaut.

Il s'agit du troisième plan de renflouement de la Grèce depuis 2010.

Le Premier ministre, Alexis Tsipras, souhaite que le Parlement se prononce vite afin que l'accord, qui ôtera selon lui toute incertitude sur l'avenir économique du pays, puisse être examiné en commission avant un vote en séance plénière attendu jeudi soir.

De cette manière, les ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe), qui se réuniront vendredi à 15h00 à Bruxelles, pourraient entériner l'accord de renflouement, autorisant ainsi le versement de ressources financières à la Grèce avant un remboursement de 3,2 milliards d'euros dûs le 20 août à la Banque centrale européenne (BCE).

Si le gouvernement allemand s'est félicité de l'accord intervenu mardi, il a ajouté qu'il devait l'étudier un peu plus dans le détail pour déterminer s'il pouvait être approuvé par le Bundestag.

"On peut dire que cet accord va dans le bon sens mais il ne nous est pas possible pour le moment de dire si nous pouvons lancer la procédure nationale, autrement dit réclamer un vote du Bundestag", a déclaré Steffen Seibert, porte-parole de la chancelière Angela Merkel.

Un porte-parole du ministère des Finances a dit de son côté que le ministère avait soulevé certaines questions concernant le protocole d'accord passé entre Athènes et ses créanciers, sans pour autant le rejeter. "Nous avons formulé des questions et cela entre dans le cadre de la procédure d'examen, qui n'est pas encore terminée", a-t-il dit, ajoutant que ces questions seraient abordées vendredi par l'Eurogroupe.   Suite...

 
Le gouvernement grec conduit par Alexis Tsipras (photo) a soumis mercredi à l'approbation du Parlement un décret donnant les grandes lignes d'un nouveau programme de renflouement de trois ans, sollicitant du législateur un vote rapide permettant un prompt déblocage de l'aide financière. /Photo prise le 12 août 2015/REUTERS/Christian Hartmann