L'énergie et Warren Buffett font monter Wall Street

lundi 10 août 2015 22h25
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a rebondi lundi avec l'espoir de nouvelles mesures de soutien à l'activité en Chine et l'annonce d'un nouvel investissement de la part de Warren Buffett confirmant la vigueur du secteur des fusions-acquisitions.

En hausse de 3,64% à 119,72 dollars, Apple a été le principal contributeur à la progression des trois grands indices de Wall Street. American Express a annoncé lundi que les titulaires de ses cartes professionnelles pourraient avoir recours à Apple Pay, le service de paiement mobile du fabricant de l'iPhone.

Après sept séances consécutives de baisse, l'indice Dow Jones a gagné 241,79 points, soit 1,39%, à 17.615,17. Le Standard & Poor's-500, plus large, a pris 26,61 points (1,28%) à 2.104,18, soit sa plus forte hausse en pourcentage depuis le 8 mai. Le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a avancé de 58,25 points (1,16%) à 5.101,80.

"Le marché s'est positionné au départ en fonction de la Chine et la transaction annoncée par Berkshire a été un facteur supplémentaire de soutien au moral des investisseurs", a commenté Aaron Clark, gestionnaire de portefeuilles chez GW&K Investment Management.

Les prix à la production en Chine ont atteint en juillet leur plus bas niveau depuis fin 2009 et les exportations ont chuté de 8,3%, selon des données publiées au cours du week-end. Les investisseurs s'attendent désormais à de nouvelles mesures de la banque centrale chinoise pour tenter de relancer la croissance de la deuxième économie mondiale.

De son côté, Berkshire Hathaway, la société du financier américain Warren Buffett, a annoncé la plus importante acquisition de son histoire avec le rachat de Precision Castparts, un fournisseur de pièces pour l'industrie aéronautique, pour 37,2 milliards de dollars (34,0 milliards d'euros).

L'action Precision Castparts a bondi de 19,1%, à 230,92 dollars, progression qui s'approche de la prime proposée par Berkshire par rapport au cours de clôture de vendredi. L'action B de Berkshire, qui a aussi annoncé vendredi des résultats trimestriels nettement inférieurs aux attentes, a en revanche sous-performé en restant quasiment stable.

  Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS