Les valeurs à suivre à Wall Street

jeudi 6 août 2015 14h13
 

NEW YORK (Reuters) - Liste des principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street.

* VIACOM a fait état jeudi d'une baisse de 10,6% du chiffre d'affaires au troisième trimestre, imputable en particulier à la contraction des revenus du segment cinéma, qui n'a livré aucun film à gros potentiel commercial durant le trimestre. Le bénéfice net tiré des opérations poursuivies est de 591 millions de dollars (1,47 dollar par action) contre 611 millions (1,40) un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est de 3,06 milliards de dollars contre 3,42 milliards.

* TWENTY-FIRST CENTURY FOX a fait état mercredi d'un chiffre d'affaires trimestriel ajusté en baisse de 9,3% en raison d'une diminution de ses recettes publicitaires et en l'absence de sortie majeure sur les écrans. Fox a annoncé un programme de rachat d'actions de classe A pour 5 milliards de dollars sur les 12 prochains mois, ce qui a permis à son action de progresser de 1% dans les échanges d'après-Bourse.

* TESLA MOTORS. Le constructeur de voitures électriques a fait état mercredi d'une perte nette en augmentation au deuxième trimestre en raison des coûts liés au lancement de son crossover Model X et à l'ouverture d'une usine de batteries dans le Nevada. L'action perd 6,5% à 252,51 dollars en avant-Bourse.

* MONDELEZ INTERNATIONAL. Le fonds spéculatif de l'investisseur William Ackman a constitué une participation d'une valeur de 5,5 milliards de dollars et de 7,5% au capital du groupe agroalimentaire. Le Wall Street Journal, qui a le premier fait part de cette information, écrit que l'investisseur veut une croissance du chiffre d'affaires plus soutenue, une forte réduction des coûts voire même la vente du groupe à un concurrent. L'action bondit de 11,2% à 51,46 dollars avant l'ouverture de Wall Street.   Suite...

 
Viacom est l'une des valeurs à suivre jeudi sur les marchés américains après l'annonce d'une baisse de 10,6% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, imputable en particulier à la contraction des revenus du segment cinéma, qui n'a livré aucun film à gros potentiel commercial durant le trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson