August 5, 2015 / 4:13 PM / 2 years ago

Les Bourses européennes terminent en nette hausse

3 MINUTES DE LECTURE

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse mercredi, soutenues par des valeurs cycliques tirées par les résultats des enquêtes Markit dans la zone euro, ainsi que par le titre Société générale.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 1,65% (84,59 points) à 5.196,73 points. Le Footsie britannique a avancé de 0,98% et le Dax allemand de 1,57%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a progressé de 1,59% et le FTSEurofirst 300 de 1,33%.

En revanche la Bourse d'Athènes a clôturé en recul pour la troisième séance consécutive et a cédé 2,53%, notamment plombée par son secteur bancaire (-27%), alors que le Premier ministre grec Alexis Tsipras a affiché mercredi son optimisme sur les discussions avec les créanciers d'Athènes pour un nouveau plan d'aide financière.

Aucun indice sectoriel du STOXX 600 n'a terminé dans le rouge, celui des ressources de base a bondi de 3,17% et celui de l'automobile de 2,49%, les enquêtes mensuelles de Markit ayant montré que la croissance s'est maintenue en juillet dans la zone euro.

Egalement porté par un relèvement d'objectif de cours d'Exane BNP Paribas, le titre Renault s'est adjugé 3,46%.

Après avoir fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes, l'action Société générale a bondi de 7,9%, enregistrant la plus forte progression de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300.

Egalement parmi les plus fortes hausses européennes, UniCredit et Beiersdorf gagnent respectivement 6,44% et 3,65%, leurs résultats supérieurs au consensus ayant été bien accueillis par les investisseurs.

Selon des données Thomson Reuters Starmine, 59% des composants de l'indice Stoxx 600 ont, à ce stade, fait mieux ou au moins aussi bien que les attentes des intervenants de marché lors des résultats du deuxième trimestre.

Sur le marché des changes, le dollar a touché un pic de trois mois et demi face à un panier de devises de référence, à 98.128. Le billet vert est soutenu par l'annonce par l'Institute for Supply Management (ISM) d'une nette accélération de la croissance dans les services aux Etats-Unis en juillet, qui plaide en faveur d'un relèvement des taux en septembre par la Réserve fédérale.

Après avoir progressé suite à l'annonce d'un recul supérieur aux attentes des stocks de pétrole aux Etats-Unis la semaine dernière, les cours du pétrole sont de nouveau orientés à la baisse.

Liisa Tuhkanen et Richard Leong; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below