Société générale veut consolider son profil financier

mercredi 5 août 2015 12h32
 

par Matthias Blamont et Leigh Thomas

PARIS (Reuters) - Société générale a annoncé mercredi son intention de relever ses objectifs de capital et de dégager de nouvelles économies après avoir fait état d'une hausse de ses résultats trimestriels, portés par tous ses métiers et supérieurs aux attentes.

Le marché salue la publication alors qu'il a sanctionné mardi celle de Crédit agricole S.A., déçu par le manque de clarté de la banque mutualiste.

A 12h20, l'action Société générale s'offre un gain de 8,5% à 48,44 euros, non loin d'un plus haut depuis mars 2011 touché à 48,77 euros.

Les analystes de Jefferies évoquent dans une note de bons résultats et un niveau de solvabilité élevé "surprenant".

Dans un environnement réglementaire qui promet d'être toujours plus strict en Europe, la deuxième banque française cotée prend de l'avance et constitue des réserves au cas où un retournement de cycle viendrait perturber son activité commerciale.

Les banques s'attendent en outre à payer plus d'impôts au cours des prochaines années pour contribuer au fonctionnement de l'Union bancaire et se préparent à la nouvelle réglementation dite "TLAC" (total loss absorbing capacity) décidée par le G20 à partir de 2019.

Société générale veut désormais afficher un ratio de solvabilité common equity tier one proche de 11% fin 2016. Lors de la présentation de son plan stratégique en 2014, elle avait indiqué espérer voir cet indicateur à 10% ou plus à cet horizon. A fin juin, il atteignait 10,4%, à comparer à 13,2% pour le groupe Crédit agricole et à 10,6% pour BNP Paribas.

Société générale souhaite aussi porter son "ratio de levier" (le rapport entre les fonds propres et le total des engagements de la banque) entre 4% et 4,5% à la fin de l'an prochain. Précédemment, le groupe visait un seuil d'environ 4%.   Suite...

 
Société générale envisage de relever ses objectifs de capital et de dégager de nouvelles économies après avoir fait état d'une hausse de ses résultats trimestriels, portés par tous ses métiers et supérieurs aux attentes. /Photo prise le 5 mai 2015/REUTERS/Charles Platiau