Veolia confiant pour 2016-2018 après un 1er semestre solide

lundi 3 août 2015 08h28
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Veolia Environnement a fait savoir lundi qu'il abordait avec "une très grande confiance" la prochaine étape de son développement sur la période 2016-2018 après un bond de ses résultats au premier semestre 2015, dopé par ses réductions de coûts et des effets de change favorables.

Le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets a également confirmé sa prévision de performances pour l'exercice en cours, bien qu'il soit en avance sur son plan de marche.

"Il est vraisemblable (...) que nous la dépasserons, mais nous faisons une prévision engageante pour l'ensemble du groupe et de son équipe de management une fois par an, on ne la modifie pas en cours d'année", a déclaré son PDG, Antoine Frérot, lors d'une conférence téléphonique.

Veolia continue ainsi de tabler pour 2015 sur une couverture de son dividende et du coût de son titre hybride par le résultat net courant (et payé par son free cash flow hors cessions financières nettes), ce qui correspondrait à un résultat net courant d'environ 500 millions d'euros.

Il confirme également tabler sur une croissance de son chiffre d'affaires, de son Ebitda et de son résultat opérationnel courant.

En données proforma, pour tenir compte de l'opération Dalkia en 2014, le groupe a enregistré au titre du premier semestre un résultat net courant part du groupe de 321 millions (+110%) qui égale déjà celui de 2014.

Son résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est établi à 1.531 millions (+10,6% en proforma et +6,0% à périmètre et change constants) et son chiffre d'affaires à 12.318 millions (+2,6% en proforma et -1,3% à périmètre et change constants).

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un Ebitda de 1.480 millions et un chiffre d'affaires de 12.489 millions.   Suite...

 
Veolia Environnement a publié des résultats en nette hausse au titre du premier semestre 2015, grâce en particulier à son programme de réduction de coûts et à des effets de change favorables, et a confirmé ses objectifs annuels qu'il espère toutefois dépasser. En données proforma, le groupe a enregistré au titre du premier semestre un résultat net part du groupe de 353 millions d'euros (+178%) et un résultat net courant part du groupe de 321 millions (+110%). /Photo prise le 26 février 2015/REUTERS/Christian Hartmann