Renault souffre de la comparaison avec PSA au 1er semestre

jeudi 30 juillet 2015 11h28
 

par Gilles Guillaume

BOULOGNE-BILLANCOURT, Hauts-de-Seine (Reuters) - Renault a fait état jeudi d'un bénéfice net quasi doublé au premier semestre et d'une marge opérationnelle au plus haut depuis dix ans, mais souffre de la comparaison avec le rebond spectaculaire de la rentabilité observé la veille chez PSA Peugeot Citroën.

A 11h10, l'action Renault perdait 7,44% à 83,58 euros, accusant ainsi la plus forte baisse de l'indice CAC 40, alors en légère hausse (+0,2%).

Le bénéfice net, part du groupe, a pourtant bondi de 86,4% à 1,4 milliard d'euros sur un chiffre d'affaires de 22,2 milliards d'euros (+12%). La marge opérationnelle a atteint pour sa part 4,8%, son plus haut niveau depuis 2005, selon des données comptables comparables.

"Vu que cette saison, dans l'automobile, même ceux qui ont fait bien mieux que prévu ont été sanctionnés par le marché à des titres divers, les résultats de Renault ne sont pas jugés assez bons", commente un trader basé à Paris.

"Il est clair que Renault n'a pas surpris autant que PSA hier", ajoute Morgan Stanley dans une note. "Les résultats de Renault ne traduisent pas la même amélioration opérationnelle."

LA STRUCTURE DU RÉSULTAT AMORCE UN VIRAGE

PSA a annoncé mercredi avoir renoué au premier semestre avec un bénéfice net pour la première fois depuis quatre ans. Il a également affiché un free cash flow opérationnel de 2,78 milliards d'euros, au plus haut depuis plus de dix ans, tandis que la marge opérationnelle de sa division auto a bondi pour atteindre 5,02%.   Suite...

 
Renault fait état d'un bénéfice net quasi doublé au premier semestre. La hausse des volumes et des ventes aux partenaires du groupe éclipsent notamment l'effet négatif de plusieurs modèles en fin de vie. /Photo d'archives/REUTERS/Srdjan Zivulovic