22 juillet 2015 / 06:49 / il y a 2 ans

EasyJet fait mieux qu'attendu grâce aux stations balnéaires

EasyJet a annoncé mercredi prévoir une croissance comprise entre 7 et 14% de son bénéfice annuel, soit un objectif en milieu de fourchette à peu près conforme au consensus des analystes qui anticipent en moyenne une progression de 10% à fin septembre. /Photo prise le 9 avril 2015/Gonzalo Fuentes

LONDRES (Reuters) - EasyJet a annoncé mercredi prévoir une croissance comprise entre 7 et 14% de son bénéfice annuel, la progression de la demande vers les stations balnéaires ayant rassuré par rapport à la prudence affichée par la compagnie à bas prix en mai.

EasyJet, la deuxième compagnie aérienne européenne à bas prix derrière Ryanair, avait averti en mai sur l'impact des pressions concurrentielles et d'une grève des contrôleurs aériens en France.

Mais son revenu par siège s'est finalement avéré supérieur à ses prévisions au troisième trimestre clos fin juin, avec une accélération de la demande pour les stations balnéaires comme Alicante, Malaga et Faro depuis l'Europe du Nord.

Les vacanciers britanniques, avantagés par les taux de change, ont notamment entretenu le mouvement.

Le titre easyJet a reculé de plus de 9% depuis la mi-mai alors que celui de Ryanair a progressé de plus de 10% dans le même temps.

Vers 9h40 GMT, l'action easyJet enregistre l'une des meilleures performances européennes, avec un gain de 4,3% et entraîne dans son sillage ses concurrents Ryanair (+1,3%) et Flybe (+9,9%), cette dernière enregistrant la plus forte progression à la Bourse de Londres après avoir également publié des résultats solides.

EasyJet a précisé être confronté à une série de facteurs d'incertitude, qui vont de la situation en Grèce aux conséquences de l'attentat du 26 juin à Sousse en Tunisie, en passant par l'impact de l'incendie de début mai à l'aéroport de Rome-Fiumicino et diverses menaces de mouvements sociaux.

Pour autant, le groupe table sur une progression de son bénéfice comprise entre 7% et 14% sur l'exercice qui s'achèvera fin septembre, soit un objectif à peu près conforme au consensus des analystes (10%).

"Avec toutes les inquiétudes du marché concernant les capacités excédentaires dans le secteur et l'impact probable sur les rendements (par passager), nous pensons que ces résultats devraient être bien reçus", commente Wynn Ellis, analyste chez Numis.

Pour l'ensemble de l'exercice clos le 30 septembre, easyJet anticipe un bénéfice imposable compris entre 620 et 660 millions de livres (884-941 millions d'euros) contre 581 millions un an plus tôt. Cette prévision se compare à un consensus de 638 millions de livres établi par l'entreprise à partir des estimations de 24 analystes.

Sarah Young, Véronique Tison et Myriam Rivet pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below