L'accord entre Areva et EDF sera annoncé fin juillet

mardi 21 juillet 2015 20h05
 

par Benjamin Mallet et Yann Le Guernigou

PARIS (Reuters) - L'accord sur le rachat par EDF des activités d'Areva dans les réacteurs nucléaires sera dévoilé le 31 juillet, mais les annonces sur la recapitalisation d'Areva par l'Etat interviendront plus tard, a déclaré mardi le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

L'Etat, a-t-il également dit devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, "aura un rôle à jouer" dans la reprise du passif lié au chantier de l'EPR en cours de construction en Finlande, un dossier dans lequel EDF ne sera pas mis à contribution.

Alors qu'Areva a prévu de présenter son plan de financement le 31 juillet à l'occasion de ses résultats semestriels, EDF a fait savoir dès la mi-juillet qu'il était "dans les temps" pour boucler un accord à cette échéance avec le spécialiste public du nucléaire. "Il n'y a pas de problème particulier, les discussions ont bien avancé, tout le monde est d'accord sur le prix", dit-on de source proche des discussions entre Areva, EDF et l'Etat.

L'offre ferme d'EDF ne devrait pas intervenir avant fin octobre, selon cette source. On ne précise pas le montant offert par le groupe pour devenir l'actionnaire majoritaire d'Areva NP, qui inclut la construction des réacteurs nucléaires, l'assemblage des combustibles et les services à la base installée.

La proposition d'EDF valorisait jusqu'ici la société quelque deux milliards d'euros contre 2,7 milliards inscrits dans les comptes d'Areva.

NOUVEAU RENDEZ-VOUS EN SEPTEMBRE

La future augmentation de capital d'Areva, promise par l'Etat, s'annonce quant à elle plus complexe encore que la transaction avec EDF.   Suite...

 
Les accords sur le rachat des activités réacteurs nucléaires d'Areva par EDF seront annoncés le 31 juillet, a dit mardi le ministre français de l'Economie,, Emmanuel Macron (photo), selon qui l'Etat "aura un rôle à jouer" dans la reprise du passif lié au chantier EPR finlandais. /Photo prise le 21 juillet 2015/REUTERS/Charles Platiau