Bonduelle prépare une offre sur Green Giant

mardi 21 juillet 2015 10h54
 

par Lauren Hirsch et Greg Roumeliotis

(Reuters) - Le groupe agroalimentaire Bonduelle est en discussions pour s'associer à Centerview Partners en vue de lancer une offre de rachat sur Green Giant, la branche de légumes surgelés et en conserve de l'américain General Mills, selon des sources proches du dossier.

Le consortium qui pourrait se constituer entre Bonduelle et la filiale de capital investissement de la banque d'affaires Centerview serait en concurrence avec d'autres candidats et rien de permet d'affirmer qu'il remporterait l'offre, précise-t-on.

General Mills et Centerview ont refusé de commenter ces informations.

Chez Bonduelle, qui est le fournisseur exclusif de Geant Vert au Canada, une porte-parole a déclaré que le groupe n'avait aucun commentaire à faire "concernant une rumeur qui court depuis longtemps".

A la Bourse de Paris, vers 10h45, l'action Bonduelle gagnait 3,2% à 26 euros, enregistrant ainsi la plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small (-0,08%). Le titre a progressé de près de 30% depuis le début de l'année, ce qui porte sa capitalisation boursière à 832 millions d'euros.

"Cette acquisition entre dans la stratégie du groupe de se renforcer aux Etats-Unis et d’acquérir une marque déjà connue. Pour le moment, elle reste tout de même très hypothétique", commentent les analystes de Louis Capital markets et de MidCap Partners.

General Mills a engagé la banque Rothschild pour étudier une cession de Green Giant, a annoncé Reuters en mars. Green Giant réalise environ 700 millions de dollars (647 millions d'euros) de chiffre d'affaires annuel, avaient alors indiqué des sources.

Le directeur général de Bonduelle, Christophe Bonduelle, avait déclaré au quotidien Les Echos en 2010 que son groupe était intéressé par Green Giant, mais pas à n'importe quel prix.   Suite...

 
Le groupe agroalimentaire Bonduelle est en discussions pour s'associer à Centerview Partners en vue de lancer une offre de rachat sur Green Giant, la branche de légumes surgelés et en conserve de l'américain General Mills, selon des sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau