20 juillet 2015 / 11:04 / dans 2 ans

Les marchés européens accentuent leurs gains à la mi-séance

Les Bourses européennes accentuent leurs gains lundi à mi-séance, prolongeant leur tendance des deux dernières semaines, et Wall Street est attendue dans le vert également, alors que les banques grecques rouvrent leurs portes à la suite de l'accord bouclé la semaine dernière entre Athènes et ses créanciers. À Paris, l'indice CAC 40 gagnait 0,81% à 5 à 12h35, à ses plus hauts depuis fin mai. À Francfort, le Dax prenait 0,86% et à Londres le FTSE regagnait 0,24%. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes accentuent leurs gains lundi à mi-séance, prolongeant leur tendance des deux dernières semaines, et Wall Street est attendue dans le vert également, alors que les banques grecques rouvrent leurs portes à la suite de l‘accord bouclé la semaine dernière entre Athènes et ses créanciers.

Le dollar grimpe à ses plus hauts de trois mois, toujours dopé par les anticipations de plus en plus partagées d‘une hausse des taux américains. L‘or est à ses plus bas niveaux en plus de cinq ans.

À Paris, l‘indice CAC 40 gagnait 0,81% à 5.165,49 points à 12h35, à ses plus hauts depuis fin mai. À Francfort, le Dax prenait 0,86% et à Londres le FTSE regagnait 0,24%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,24% et l‘EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,87%. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,1% à 0,2%.

Les rendements de la dette des Etats dits de la périphérie de la zone euro se détendent de 6-7 points avec le règlement progressif de la crise grecque.

Les banques grecques ont rouvert après trois semaines de fermeture et Athènes a entamé le remboursement de 6,25 milliards d‘euros à la Banque centrale européenne. La Bourse d‘Athènes, elle aussi fermée depuis le 29 juin, reste en revanche close.

La chancelière allemande Angela Merkel a jugé possible, dimanche, de discuter d‘un changement des maturités ou d‘une réduction des intérêts une fois passé le premier examen du nouveau plan d‘aide à la Grèce.

Aux valeurs, le spécialiste néerlandais des engrais OCI bondit de près de 15% après la confirmation de négociations de fusion avec son concurrent américain CF Industries.

A Paris, Dassault Systèmes s‘adjuge 3,85%, JP Morgan anticipant une croissance du chiffre d‘affaires plus forte que prévu de l‘éditeur de logiciels au deuxième trimestre, soutenue par les secteurs de l‘automobile et de l‘aérospatiale.

Schneider Electric (+0,85%) et Aveva (+27,99%, plus forte hausse quotidienne en neuf ans) ont conclu un accord de principe en vertu duquel le spécialiste français des équipements électriques apportera des activités logiciels au groupe britannique, dont il contrôlera in fine 53,5% du capital.

Les groupes miniers britanniques reculent avec la chute des cours de l‘or à leurs plus bas niveaux en cinq ans du fait de la bonne progression du dollar. Randgold et Fresnillo perdent respectivement 3,7% et 4,4%.

Avec Alistair Smout, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below