Wall Street poursuit son rebond avec la Grèce et la Chine

vendredi 10 juillet 2015 22h49
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en nette hausse vendredi, portée par l'espoir de voir adopté d'ici dimanche soir un accord permettant à la Grèce d'échapper au défaut de paiement et de rester membre de la zone euro.

L'indice Dow Jones a fini sur un gain de 211,79 points, soit 1,21%, à 17.760,41. Le Standard & Poor's-500 a pris 25,31 points (+1,23%) à 2.076,62 et le Nasdaq Composite a progressé de 72,30 points (+1,53%) à 4.997,70.

Le marché a brièvement réduit ses gains dans l'après-midi après un discours de la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, dans lequel elle a dit s'attendre à ce que la hausse des taux d'intérêt débute d'ici la fin de l'année, tout en évoquant la persistance de faiblesses sur le marché du travail.

Les investisseurs ont intégré depuis longtemps déjà la perspective d'une première hausse de taux cette année mais ils restent divisés sur le calendrier précis de celle-ci. Or sur ce point, Janet Yellen ne leur a fourni vendredi aucun indice nouveau.

Parallèlement, les ministres des Finances de la zone euro doivent se réunir samedi à Bruxelles pour décider du lancement d'un troisième plan d'aide à la Grèce en échange de réformes.

"Les investisseurs font le pari qu'un accord sur la Grèce sera conclu d'ici dimanche et la diminution du risque dope les actions. La disparition du risque d'un choc exogène se traduit par l'amélioration de l'état d'esprit du marché", explique Jim McDonald, responsable de la stratégie d'investissement de Northern Trust Asset Management.

La hausse du jour a profité à l'ensemble de la cote, les dix grands indices sectoriels du S&P-500 s'affichant dans le vert en clôture.

Le bilan de la semaine est toutefois nettement plus mitigé, plusieurs journées ayant été plombées par les craintes liées à la Grèce et à la chute des marchés actions chinois. En cinq séances, le Dow a gagné 0,17%, le S&P-500 est resté stable et le Nasdaq a cédé 0,23%, sa troisième semaine de baisse consécutive.

  Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS