Légère hausse des ventes mondiales de PSA au 1er semestre

vendredi 10 juillet 2015 20h09
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a fait état vendredi d'une très légère hausse de ses ventes mondiales au premier semestre, la performance de la marque Peugeot ayant compensé la baisse de Citroën, et la progression des ventes en Europe le repli de celles réalisées dans le reste du monde.

PSA a vu ses ventes progresser de 0,38% à 1.546.889 véhicules sur les six premiers mois de l'année. La marque Peugeot a progressé de 3,88%, tirée notamment par la 308, devenue la voiture la plus vendue de la marque au lion dans le monde à la place de la 208.

La marque Citroën, en plein repositionnement, a baissé elle de 2,71% tandis que DS, nouvelle marque haut de gamme du groupe, a chuté de 16,21%, toujours pénalisée par sa performance en Europe même si PSA met en avant un rebond entre le premier et le deuxième trimestre grâce à la nouvelle DS5.

Sur le Vieux Continent, qui pèse toujours 63% des ventes du groupe, le groupe a progressé de 2,9% - une hausse de 6,74% pour Peugeot et une stabilité (+0,5%) pour Citroën - tandis que dans le reste du monde, ses ventes ont baissé de 3,7%.

Bien que la C4 Cactus, au design osé visant à différencier Citroën des deux autres marques du groupe, ait été commercialisée à 90.000 exemplaires depuis son lancement il y a un an, la marque aux chevrons a souffert notamment d'un recul en Chine.

PSA explique cette contre-performance par l'arrêt de versions à faible marge, qui s'inscrit dans la stratégie de redressement du plan "Back in the race" de Carlos Tavares, ainsi qu'à une contraction du marché des berlines traditionnelles au profit des crossovers, un segment sur lequel Citroën n'a lancé son premier modèle qu'en décembre dernier.

UN 3E PILIER DE DÉVELOPPEMENT   Suite...

 
PSA Peugeot Citroën a fait état vendredi d'une très légère hausse de ses ventes mondiales au premier semestre, la performance de la marque Peugeot compensant la baisse de Citroën, et la progression des ventes en Europe le repli des ventes dans le reste du monde. /Photo prise le 29 avril 2015/REUTERS/Benoît Tessier