Renault mise sur la Talisman pour faire de l'ombre aux Allemands

lundi 6 juillet 2015 20h25
 

par Gilles Guillaume

CHANTILLY, Oise (Reuters) - Renault a dévoilé lundi la Talisman, sa nouvelle grande berline grâce à laquelle il espère capter une partie d'un segment dominé par les constructeurs allemands.

Cette voiture, qui reprend le nom d'une autre Renault actuellement vendue en Chine, a été dévoilée en grande pompe à Chantilly, au coeur d'un domaine de 7.800 hectares situé au nord de Paris.

Avant de se prêter aux objectifs des photographes dans le décor renaissance du château de Chantilly, la berline aux lignes classiques, longue de 4,85 mètres et affichant la nouvelle large calandre au losange, a même traversé un bassin pour être présentée sur scène.

"Ce segment est a la fois un enjeu d'image et bien sûr un enjeu économique", a déclaré Carlos Ghosn, PDG de Renault, lors de la présentation de ce modèle devant la presse internationale.

"Les crossovers, les SUV font une percée importante, mais dans un marché automobile en croissance, les grandes berlines restent une offre incontournable", a-t-il souligné.

Ce type de silhouette plus traditionnel représente encore un marché annuel de huit millions d'unités dans le monde, soit environ 8% des ventes automobiles mondiales, et un million en Europe. Une version break de la Talisman sera dévoilée en septembre, au salon de l'auto de Francfort.

PLUSIEURS VOITURES EN UNE   Suite...

 
Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a présenté au château de Chantilly (Oise) la Talisman, sa nouvelle grande berline grâce à laquelle le constructeur français espère capter une partie d'un segment dominé par les constructeurs allemands. /Photo prise le 6 juillet 2015/REUTERS/Philippe Wojazer