Le secteur financier chinois au secours de la Bourse

samedi 4 juillet 2015 14h45
 

PEKIN (Reuters) - Les principales sociétés de Bourse chinoises et 25 des plus importantes sociétés de gestion de fonds communs de placement du pays ont annoncé samedi des mesures pour tenter d'endiguer la chute des marchés boursiers du pays, qui atteint près de 30% depuis la mi-juin.

Les 21 plus importantes sociétés de courtage du pays ont ainsi promis d'investir au moins 120 milliards de yuans (17,4 milliards d'euros) en actions tandis que les dirigeants de 25 des principaux fonds communs de placement (FCP) ont annoncé qu'ils allaient souscrire à des fonds de leur propre entreprise.

Les gestionnaires de FCP vont aussi s'efforcer d'accélérer les procédures d'homologation et d'émission de fonds en actions, a précisé la fédération chinoise de gestion d'actifs dans un communiqué publié sur son site internet à l'issue d'une réunion à Pékin.

La chute des marchés boursiers chinois ces dernières semaines préoccupe les autorités de Pékin comme les investisseurs étrangers, qui craignent de voir cette correction déstabiliser la deuxième économie mondiale, avec à la clé des répercussions internationales.

La série de mesures adoptées par Pékin au cours de la semaine écoulée, dont une baisse des taux d'intérêt, n'a pas réussi à enrayer la chute des Bourses: l'indice SSEC de la place de Shanghai a encore reculé de 5,8% vendredi, clôturant à 3.684 points.

DES MESURES JUGÉES CONFUSES

Le marché actions chinois avait plus que doublé en moins d'un an avant d'entamer sa chute mi-juin, une envolée favorisée par le recours à l'emprunt, outil privilégié de spéculation.

Les sociétés de courtage réunies samedi à Pékin pour débattre de l'évolution du marché ont exprimé leur "pleine confiance" dans le développement des marchés de capitaux en Chine, précise dans un communiqué la Securities Association of China (SAC).   Suite...

 
Tableau d'indicateurs des marchés asiatiques en temps réel, à Hong Kong. Les 21 plus importantes sociétés de courtage chinoises ont annoncé samedi qu'elles allaient collectivement investir au moins 120 milliards de yuans (17,4 milliards d'euros) pour tenter de stabiliser les marchés boursiers du pays, qui ont perdu près de 30% de leur valeur depuis la mi-juin. /Phoot prise le 29 juin 2015/REUTERS/Bobby Yip