Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

vendredi 3 juillet 2015 14h19
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 perd 0,46% à 4.813,33 points vers 13h45. Les investisseurs restent prudents et, comme les dirigeants de la zone euro, attendent les résultats du référendum grec sur le compromis proposé à Athènes. Le marché est peu actif en cette veille de week-end d'autant que Wall Street est fermé, à la veille d'Independence Day.

* Les pétrolières, les matériaux de base et les services aux collectivités pèsent sur la cote, pénalisées par la baisse des cours du pétrole et des métaux. TOTAL (-1,72%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 suivi par EDF (-1,14%), ENGIE (-1,03%), TECHNIP (-0,99%) et MAUREL & PROM (-2,3%). ARCELORMITTAL lâche 0,8% et IMERYS (-2,97%) accuse la plus forte baisse du SBF 120.

* L'attentisme n'est pas synonyme de panique. Les valeurs cycliques restent demandées et les sociétés immobilières (+0,98%) signent la plus forte hausse sectorielle en Europe, dopées par la détente des rendements obligataires allemands, italiens et espagnols à 10 ans.

A Paris, ALCATEL-LUCENT (+0,92%) et ORANGE (+0,92%), à contre-courant des télécoms, font la course en tête des hausses du CAC 40.

ORANGE vise une croissance annuelle d'environ 5% en Afrique et au Moyen Orient d'ici à 2018 et entend faire progresser "encore davantage" les profits opérationnels de cette région, a déclaré jeudi son directeur financier.

PSA prend 0,9%, VALEO 0,25% et FAURECIA 2,11%.

UNIBAIL RODAMCO prend 0,27% et, hors CAC 40, GECINA 1,44%.   Suite...

 
Alstom prend 0,72% vers 13h45, quand le CAC 40 perd 0,46% à 4.813,33 points. Le groupe a signé un contrat de fourniture 66 turbines éoliennes maritimes pour équiper le parc allemand de Merkur Offshore, un projet de 400 mégawatts (MW) situé en mer du Nord. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé