Ipsen tourne la page du Tasquinimod et met le cap sur les USA

jeudi 2 juillet 2015 12h59
 

par Raphael Bloch

PARIS (Reuters) - Ipsen compte sur de nouveaux relais de croissance, notamment le segment gastro-intestinal et le marché américain, pour accélérer ses ventes et améliorer sa marge à l'horizon 2020.

Le groupe pharmaceutique, affecté en avril par l'abandon de son médicament vedette contre le cancer de la prostate, le Tasquinimod, présente jeudi lors d'une journée investisseurs sa stratégie moyen terme axée sur la focalisation thérapeutique et la R&D, ainsi que sur la diversification géographique, notamment aux Etats-Unis.

Ipsen vise à l'horizon 2020 des ventes organiques comprises entre 1,8 et 2,0 milliards d'euros, une marge opérationnelle courante supérieure a 26% et une forte génération de trésorerie qui devrait lui permettre de développer sa croissance externe.

Le groupe a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros et vise pour cette année une marge de 21-22%.

"La stratégie du groupe établie en 2011 a permis une solide croissance des ventes et de la profitabilité sur la période 2010-2015. Ipsen est dans la deuxième étape de ce plan stratégique, caractérisée par une accélération de la croissance", a déclaré Marc de Garidel, président d'Ipsen, lors d'une conférence de presse organisée à Paris.

Vers 12h15, l'action gagne 1,78% à 51,46 euros.

"Le management avait plutôt communiqué sur un objectif de deux milliards d'euros précédemment, mais l'échec du Tasquinimod a conduit à réviser cet objectif en baisse", commente Portzamparc dans une note.

  Suite...