CGG bondit en Bourse, rumeur d'une nouvelle offre de Technip

jeudi 4 décembre 2014 16h36
 

PARIS (Reuters) - L'action CGG bondit jeudi après-midi à la Bourse de Paris, où le groupe de services et d'équipements géophysiques signe la plus forte hausse du SBF 120 dans des volumes nourris, des traders citant des rumeurs de marché évoquant une nouvelle offre de rachat à un prix relevé de la part de Technip.

Selon deux sources proches du dossier, aucune nouvelle offre formelle de Technip n'a été à ce stade soumise à CGG. Les discussions entre les deux groupes se poursuivent, a précisé l'une d'entre elles.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Technip et CGG pour un commentaire.

A 16h15, le titre CGG gagne 6,85% à 8,654 euros, contre un gain d'un peu moins de 2% vers 15h. Au même moment, le SBF 120 perd 1,24% et l'action Technip 3,5% à 50,13 euros, plus forte baisse de l'indice.

"La rumeur court d'une nouvelle offre de Technip autour de 9,50 euros", a déclaré à Reuters un trader en poste à Paris.

Technip a annoncé fin novembre avoir approché CGG en vue d'un rachat de la société dans le cadre d'une OPA en numéraire à un prix de 8,3 euros par action rejetée par le groupe français de services et d'équipements géophysiques.

Dans une note publiée ce jeudi, Canaccord Genuity a jugé logique une fusion entre les deux groupes, le broker estimant que cela permettrait notamment de résoudre les problèmes de dépassement de coûts auxquels est confronté le secteur de l'énergie.

Canaccord Genuity, qui conseille d'acheter le titre avec un objectif de cours relevé de 6,0 à 9,0 euros, évalue à plus de 50% la probabilité d'une offre améliorée, au-delà de 8,30 euros par action.

Le broker estime même que les actionnaires de CGG pourraient se voir offrir jusqu'à 10 euros par titre.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Blaise Robinson, avec Matthieu Protard et Michel Rose, édité par Dominique Rodriguez)