Ryanair relève encore ses prévisions, le titre grimpe

jeudi 4 décembre 2014 12h54
 

DUBLIN (Reuters) - Ryanair a relevé jeudi pour la deuxième fois en un mois ses prévisions de bénéfice pour l'exercice 2014-2015 au vu d'un bond de 22% de son trafic passagers en novembre.

La compagnie aérienne irlandaise prévoit désormais un résultat compris entre 810 et 830 millions d'euros pour son exercice clos fin mars, au lieu des 750-770 millions qu'elle anticipait précédemment.

Le consensus des analystes est actuellement de 732 millions d'euros, ce qui représenterait une hausse de 40% du bénéfice net.

A la Bourse de Dublin, Ryanair s'adjugeait 7,53% à 9,38 euros à 12h35, signant la meilleure performance de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et de l'indice sectoriel du Tourisme et des loisirs, lequel gagne 1,4% à un nouveau plus haut de l'année.

Ryanair, qui avait rehaussé sa prévision de près de 20% le mois dernier, a attribué ses performances meilleures que prévu à ses coûts bas mais aussi à l'amélioration de ses services.

Depuis de vives critiques émises l'an dernier par son directeur général, Michael O'Leary, contre la mauvaise qualité du service, la compagnie low cost a réduit ses différents suppléments, notamment ceux pour les bagages additionnels, refondu son site internet, triplé son budget marketing et lancé une classe affaires.

Le bond du trafic en novembre, assorti d'une hausse de sept points du coefficient d'occupation des avions, fait que Ryanair pense maintenant transporter un peu plus de 90 millions de passagers sur l'ensemble de l'exercice, au lieu d'une prévision précédente de 89 millions.

La compagnie dit toutefois avoir encore "peu de visibilité" sur la période janvier-mars, dernier trimestre de l'exercice.

L'accent mis sur la qualité de services par Ryanair et sa concurrente britannique easyJet met la pression sur les compagnies traditionnelles comme Air France-KLM et Lufthansa. Cette dernière a annoncé mercredi un projet de développement de sa filiale à bas prix Eurowings, qui va notamment desservir des destinations lointaines.   Suite...

 
Ryanair a de nouveau relevé jeudi ses prévisions de bénéfice pour l'exercice 2014-2015 clos en mars au vu d'un bond de 22% de son trafic passagers en novembre. /Photo d'archives/REUTERS/ Albert Gea