Poursuite de la hausse du dollar et volatilité en vue en 2015

mercredi 3 décembre 2014 17h45
 

par Siddharth Iyer

(Reuters) - Le calendrier de la hausse des taux directeurs aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne sera la principale cause de volatilité sur le marché des devises l'année prochaine, selon des stratégistes change interrogés par Reuters qui s'attendent à une poursuite de la hausse du dollar.

La faiblesse de la hausse des prix et des salaires aux Etats-Unis conjuguée à la chute des prix du pétrole a éloigné la perspective d'un premier relèvement de ses taux directeurs par la Réserve fédérale américaine qui avait été anticipé pour la mi-2015.

Cette incertitude sur le calendrier de la première hausse de taux par la Fed sera plus facteur de volatilité sur le marché des changes que les éventuels assouplissements monétaires que la Banque centrale européenne (BCE) ou la Banque du Japon (BoJ) pourraient mettre en oeuvre l'année prochaine, estime une majorité des 55 stratégistes interrogés cette semaine.

Les positions longues sur le dollar sont à un plus haut de six ans à la faveur d'une croissance solide et d'un chômage en repli aux Etats-Unis, montrent les dernières données publiées par la Commodities Futures Trading Commission (CFTC) américaine.

Le dollar s'est apprécié cette année parallèlement au ralentissement puis à l'arrêt de ses achats d'actifs par la Réserve fédérale tandis que l'euro et le yen ont subi le contrecoup d'anticipations de politiques monétaires durablement accommodantes de la BCE et de la BoJ.

"La première partie (de 2015) sera dominée par un euro plus faible et la deuxième par un dollar plus fort", a dit Soeren Hettler, stratégiste change de DZ Bank.

L'indice du dollar contre les devises des principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis a progressé d'un peu plus de 11% depuis le début de cette année à 88,98 mercredi, au plus haut depuis mars 2009.

Il devrait atteindre 89,2 à la fin de cette année et 93,8 à la fin 2015, selon la médiane des prévisions des stratégistes interrogés.   Suite...

 
Le calendrier de la hausse des taux directeurs aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne sera la principale cause de volatilité sur le marché des devises l'année prochaine, selon des stratégistes change interrogés par Reuters qui s'attendent à une poursuite de la hausse du dollar. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel